agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2676 .



Antonin Artaud
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [felipe ]

2005-05-30  |     | 






Avec Artaud on s’éloigne, non pas que l’on prenne de la distance mais si l’on veut respirer il faut se tenir hors d’atteinte des remous sur une lisière qui ne permet que de regarder sans comprendre comment s’irise l’œil du cyclone. Artaud est habité de franges irrespirables et de brillantes trouées dans les fluxions du perceptible.

Poulpe et engrenage, il enserre et broie le passeur qui construit l’idée du fleuve sur les floconneuses planches traversières et décide contre toute attente que la nuit formule les étoiles dans les alchimies indiennes des soyances. Hygromètre du Peyotl, il noue d’épaisses forces et les dresse à détruire, maille à maille leurs certitudes.

Tout est rouge chez lui même les odeurs. Certaines grenouilles de l’Amazone avancent ainsi qu’il faudra en elles dévorer le poison des reflets et que se nourrir dans l’allégorie de la connaissance ne peut se concevoir que par sa propre destruction.

Artaud n’est pas fou, il le devient par ce qui en lui s’approche des dislocations de l’esprit. C’est son choix et son paroxysme, à l’inverse D’Icare et dans le même mouvement il plonge dans les consomptions du phosphore des limbes comme vers les soleils très noirs des profondeurs.



« Toute l’écriture est de la cochonnerie et je vous l’ai dit; pas d’œuvre, pas de langue, pas de parole, pas d’esprit, rien »

(Le pèse-nerfs)




.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .