agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 
Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 78 .



Ode pour ma sœur Francine, dialogue
prose [ ]
Hommage

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2020-07-04  |     | 




-J’entends le son des trompettes
qui résonne dans les airs.

-Mais pour qui chante ce chœur des anges ?

-Ma chère sœur, c’est pour toi,
juste pour toi
car c’est ton anniversaire aujourd’hui !

-Et que chante-t-il ce chœur des anges ?



-En ton honneur,
il claironne des milliers d’alléluias et de magnificat !

-Des magnificat ? Tu en es sûr et certain ?

-Oui, tous ces beaux cantiques à la Vierge Marie
sont uniquement pour toi !


Silence



Tout à coup, j’entends la voix des anges.
-Ils se rapprochent et descendent vers toi Francine.

-Vers moi frérot ? Tu les vois ?

-Non, je ne les vois point mais je les entends.
Ils viennent à ta rencontre.

-Et que disent-ils ?

-« Ma chère Francine,
toi qui erres depuis si longtemps sur terre,
sache que l’on t’a réservé une place de choix au Paradis. »

-Au Paradis ? Pourquoi faire ?

-« Ta mission terrestre tire à sa fin.
Tu étais un oiseau de Lumière !
Maintenant tu dois prendre ton envol vers nous
qui veillons là-haut jour et nuit sur les humains. »

-M’envoler au Paradis avec vous
moi qui peine à quitter mon lit ?!

-« Ton corps est peut-être lourd et souffrant
Mais ton âme est légère et libre
comme le papillon ou la colombe.
Prends ton envol et viens nous rejoindre.
On t’attend depuis si longtemps ! »


Silence



-Est-ce bien toi ma chère Francine
qui t’envole vers la Lumière ?
Est-ce bien toi ma chère sœur adorée
Qui escalade cet escalier qui mène au Paradis ?

-Oui, frérot.
C’est bien moi qui m’en vais vers la Maison du Père.
Ne vois-tu pas cette colombe qui emporte mon âme
pour la déposer dans le Cœur de Dieu pour l’éternité ?

-Je vois, je te vois, ma belle colombe !
C’est bien toi qui entreprends ton long et dernier voyage
d’où l’on ne revient jamais.

-Mais frérot, je serai toujours là pour vous autres.
Je veillerai sur vous tous.
Tu n’auras qu’à fermer les yeux et ouvrir ton cœur,
et je serai juste là à tes côtés.

-Soit alors ma chère sœur adorée !
Bon voyage et veille sur nous tous.
Amen !

(In memoriam. À ma soeur Francine Rancourt qui vient de nous quitter ce matin. Poème écrit pour ses 76 ans le 30 janvier 2020)


.  |








 
shim La maison de la litérature shim
shim
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .