agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 
Textes du même auteur






Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1028 .



Le désert pour toujours
prose [ ]
extrait - le mur

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2015-10-03  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



(...)
J’ai toujours eu besoin d’un mur derrière moi pour me défendre, ce qui a consolidé, malheureusement, mon réflexe rétractile, et l’égoïsme a fait le reste... Passionné de la vie, je n’ai jamais su offrir. J’ai reçu plus que j’ai donné. Il m’a fallu beaucoup de temps pour accepter que la naissance nous est prédestinée. Il est vrai, mais pas dans le sens suggéré des tragédies grecques, où l’homme n’est que le jouet des dieux. Le destin, je crois, est déterminé, en grande partie, par le caractère que l’hérédité nous transmet.

(...)
Ce mur-là a été le premier sur qui je me suis appuyé. À Lisa, je n’avais pas besoin de me défendre. Et je crois que, près de ce mur-là, j’ai compris ce qu’est un étranger: quelqu'un à qui tu ne peux pas faire confiance, sinon être convaincu que l’étranger ne te fera jamais de mal. Je venais de sortir de la tutelle parentale, maintenant je ne pouvais compter que sur moi-même.

Émouvante et un peu cocasse, si elle est vue aux yeux d'aujourd'hui, l’histoire a une signification à part pour ma mythologie personnelle. J’ai toujours eu besoin d’un mur sur lequel m’appuyer. Quand il était absent, je perdais mon sang-froid. Ce qui a fait de moi un animal méfiant, toujours prêt à se défendre, toujours prédisposé à se mettre en garde. En fait, depuis l’âge de 11 ans, ma vie a été une longue défense agressive, toujours aux aguets, qui a accentué d’une façon dramatique ma faiblesse de non-sociabilité et la difficulté à me faire des amis.

....................

Depuis combien de temps je ne suis plus allé à Lisa? Parfois, j’ai l’impression d’avoir rêvé même mon enfance.








*traduit du roumain - extrait - Deşertul pentru totdeauna - Octavian Paler


.  |











 
shim La maison de la litérature shim
shim
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .