agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 
Textes du même auteur






Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1318 .



La tristesse et la gaieté
prose [ ]
Dialogue

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2014-11-25  |     | 



-Grand'pa, tu es si triste et si silencieux ces jours-ci.
Est-ce la grisaille de novembre qui t'affecte tant ?
-Non, je ne crois pas. C'est plutôt une lourdeur existentielle
et surtout, le manque de sommeil...
-En es-tu bien sûr ? Tu ne ris plus, tu ne plaisantes plus et tu sembles avoir oublié...
-Oublié quoi, au juste ? Je ne m'en souviens plus...
-Voyons, ce sage conseil que tu avais écrit dans ton mémoire de maîtrise sur le rire.
-Mais c'est si loin tout cela ma belle Florence ! J'étais presque gamin, 22 ans à peine et j'en ai trois le nombre aujourd'hui... Et je disais quoi ?
-Tu citais un passage de la Bible pour illustrer la relation entre la tristesse et le rire...
-Vrai ??? Moi le mécréant et l'athée, je citais la Bible ? En es-tu sûre ? Bien sûre ?
-Certainement Grand'pa ! C'est écrit en page 60 ceci :
"Ne te laisse pas aller à la tristesse
et ne t'abandonne pas aux idées noires.
La joie du cœur, voilà la vie de l'homme,
la gaieté, voilà qui prolonge ces jours."
-Et c'est tiré de quel livre de la Bible moi qui n'ai cité
qu'à moult reprises des passages du Cantique des Cantiques ?
-Non, pas celui-là ! Tu le sais par cœur et tu ne cesses pas de me répéter
que c'est le plus beau de tous les poèmes d'amour jamais écrits !
-Mais alors quoi ?
- C'était un passage de L'Ecclésiastique, verset 30, 21.
-Ah bon ! Merci de me rafraîchir la mémoire ma belle et si intelligente petite-fille !
Je suis si fière de t'avoir à mes côtés pour me secouer de temps en temps !
Tu es mon soleil, ma seule médecine et ma Fontaine de Jouvence !

(Toile de Marc Chagall "Cantique des Cantiques III", Nice)

.  |











 
shim La maison de la litérature shim
shim
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .