agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4648 .



Chanson d’un chevrier de Théocrite
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Friedrich_Nietzsche ]

2008-07-11  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



Je gis, rongé de maladie,
Et dévoré par les punaises.
Et, là-haut, ces lumières! et ce bruit!
Je les entends qui dansent…

Elle devait, à cette heure,
Se glisser jusqu’à moi.
J’attends comme un chien,
Rien ne s’annonce.

Ce signe de croix pour promettre…
Comment a-t-elle pu mentir?
- Court-elle donc après chacun
Comme nos chèvres?

D’où lui vient sa robe de soie –
Ah! Ah! ma fière enfant!
Il y a donc bien des boucs encore
Dans ce bois?

- Hélas que l’attente amoureuse
Rend mauvais et venimeux!
Ainsi pousse, une nuit humide,
Un champignon vénéneux au jardin.

L’amour me ronge
Comme une lèpre…
Je ne peux plus rien manger,
Adieu, mes oignons!

La lune déjà s’est couchée dans la mer,
Toutes les étoiles sont lasses,
Le jour arrive, un jour grisâtre…
Ah, que je voudrais mourir!

(Friedrich Nietzsche, Appendice au Gai Savoir)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .