agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3618 .



Le livre (chanson)
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Gilles_Vigneault ]

2008-05-04  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt




Le livre que j'ai lu, je n'en sais point l'auteur
Le livre que j'ai lu n'est pas chez le libraire
Je n'en sais pas le titre et fus mauvais lecteur
Et si vous le trouvez, il faut parfois le taire
À la première page, un chemin dans le bois
À la deuxième page, une source est cachée
À la troisième page est un indien qui boit
La quatrième page, elle est encore tachée

Ne ferme pas trop tôt le livre
Les fleurs n'ont pas fini de vivre

À la cinquième page, un canot sur la mer
À la sixième page, on l’attend à la côte
Au bas de la septième, on dit que la mer perd
À la page d’après, la mer est aussi haute
Page vingt, page trente, un de corbijous
Traverse tout le livre et s’abat sur les plaines
Pour manger des bleuets qui poussent n’importe où
Je n’en ai pas mangé depuis cinq cents semaines

Ne ferme pas trop tôt le livre
Les fleurs n'ont pas fini de vivre

À la page centième, il pleut sur l’île aux foins
À la suivante, un homme en marche dans la neige
Pour changer de saison, il marche un peu plus loin
Mais la trace du loup est perdue et le piège
Page mille et cent mille, on est dans du bois vert
Au matin de mon conte à son premier chapitre
Je m’en vais te laisser avec le livre ouvert
Le cœur et l’œil au large et le front sur la vitre

Ne ferme pas trop tôt le livre
Les fleurs n'ont pas fini de vivre

(Gilles Vigneault, Les chemins de pieds, 2004)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .