agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 353 .



Le 28 juin… À 17 heures
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Célé ]

2019-08-07  |     | 



Qui peut la retarder
Elle n’est toujours pas là
Ferait bien de se dépêcher
Ah ! Enfin la voilà
Se rapproche de moi
Me sourit un petit peu
Arrange de ses doigts
Une mèche de cheveux

Je lui donne mon livre
Je vais lui tendre mon cœur
Mais les autres arrivent
Il est déjà sept heures

Je le range dans le tiroir
Referme la sacoche
Et je me dis plein d’espoir
Ça va, c’est dans la poche !

« Ben, dis donc ! Il est chouette ! »
Me dit-elle tendrement
« Super-bath, extra-chouette »
Tout plein de compliments
Parcourt à faible voix
Le dos de la couverture
Puis son regard me boit
D’un trait et sans bavure
Elle le serre sur le sein
Qui protège son cœur
Ouvre le sac à main
Le range avec douceur

Elle le lira ce soir
Avant de s’endormir
Il est sept heures un quart
J’ai le cœur noyé de rires

La demi-matinée
Vient à peine d’éclore
Quand je la vois se radiner
Toutes dents au-dehors
Me dit : « Dans ta poésie
Paraît que tu te permets
De critiquer ma vie
Je ne la lirai jamais ! »
Je sens ma peau pâlir
Comme un bonhomme de neige
Tout l’air que je respire
Me donne le teint beige

Quand sur ma silhouette
Elle pose des yeux froids
Et puis tourne la tête
Il est midi déjà

Toute l’après-midi
Je traîne mes godasses
Et mes pensées aussi
Dans une rue dégueulasse
Salie par des petits bouts
Des petits bouts de papier
Elle a jeté partout
Mon nom et mes idées

Elle a détruit mon livre
De la pire façon
A maquillé de givre
Les yeux de l’horizon

C’est con un vingt-huit juin
C’est bête comme une erreur
Proscrit comme un bouquin
Paru à compte d’auteur

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .