agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2905 .



Venise
poèmes [ ]
Traduction - Constantin Frosin

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Mihai_Eminescu ]

2011-02-25  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Ionut Caragea



La vie de la grandiose Venise s’est éteinte,
Ni chansons, ni lumières de bal ne l’assaillent
Dans l’escalier en marbre, par les vieux portails,
Entre la lune, offrant aux murs une bien blanche teinte.

Okéanos sanglote, pleure dans les canaux…
Rien qu’immortel, il reste dans la fleur de l’âge.
Un baiser mettrait du souffle au cœur volage,
Il déferle sur de vieux murs, résonnent ses flots.

Un gros silence de mort, règne dans la cité,
Aumônier témoin d’un temps indélébile :
Bien sinistrement Saint-Marc minuit va marquer.

D’une voix sépulcrale, une voix de Sibylle,
Il prononce lentement, d’une façon cadencée :
Les morts ne ressuscitent jamais, va, nubile !

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .