agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 5589 .



Le Dinosaure
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Hector_de_Saint-Denys_Garneau ]

2010-12-28  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



Il était gigantesque
Et son nom je vous dis
Était presque
Aussi grand que lui.

Il s'appelait Dinosaurus
Et puis ce n'est pas tout
Il s'appelait aussi Brontosaurus
Et Amphibie. Qu'en pensez-vous ?

Et savez-vous comment
Il a de ce monde disparu
Et que depuis ce temps
On ne l'a pas revu ?

C'est ce que de vous dire
Il m'est venu l'idée,
Et j'espère qu'à me lire
Vous vous amuserez.

Il était bien méchant
Et vous pourrez vous-même
En juger, et peut-être plus méchant
Que je ne le trouve, vous le trouverez même.

Une fois, dans le jardin,
Ce méchant animal
Était entré, où le chien
Était à son travail.

Ce chien était le maître de la maison,
Et lui dit d’une manière bien polie :
« Monsieur, dont je ne connais pas le nom,
Vous n’avez pas d’affaires ici. »

Mais l’autre se mit à rire
Et l’assomma;
Et même il fit bien pire,
Il le mangea!

Lorsque du chien la femme
Et les enfants virent cela,
Ils prièrent Notre-Dame
De punir ce meurtrier-là.

Aussi leur prière
Fut exaucée, et l’Éternel
Le jeta dans la mer
Et le changea en sel.

Maintenant que j’ai satisfait
Votre curiosité,
Je vais vous dire ce qui arriverait
S’il n’avait cessé d’exister.

Si en ce monde
Il était aujourd’hui
Nous serions de ce monde
Tous à jamais partis

Car s’il avait
De vivre continué
Il nous aurait
Comme moucherons gobés!

Décembre 1925, 13 ans

(Hector de Saint-Denys Garneau, Poèmes de jeunesse, 1928)

Dans son Journal, de Saint-Denys Garneau ajoute cette note:
"Le Dinosaure" écrit en décembre 1925, à 13 ans, pour le concours littéraire organisé par Henry Morgan. Gagnant du 1e prix de 25.00 $. Mon premier essai poétique. Présenté sous le pseudonyme "Le poète en herbe"

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .