agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4207 .



il est grand ouvert
poèmes [ ]
Lettre à Lou Andréas Salomé

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Rainer_Maria_Rilke ]

2009-09-30  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Nicole Pottier



Rilke parle de Rodin,

...Quel solitaire ce vieillard abîmé en lui même,
debout plein de sêve comme un vieil arbre en automne.
Il s'est fait profond,il a creusé une profondeur à son coeur
dont les battements viennent de loin
comme au centre d'une montagne.
Ses pensées circulent en lui,
le comblent de gravité et de douceur
sans se perdre en surface..
Il s'est endurci, fermé à l'inessentiel,
et se dresse au milieu des autres hommes
comme sous la protection d'une vieille écorce.
Mais pour l'essentiel il se dénoue aussitôt
et près des choses,
ou quand les hommes et les bêtes
le touchent muettement à la façon des choses ,
il est grand ouvert.


Là il se montre un écolier, un débutant,
l'observateur et l'imitateur des beautés perdues
jusqu'ici parmi des êtres endormis,
distraits ou indifférents.
Là il est attentif à qui rien n'échappe,
l'amoureux qui ne cesse de recevoir,
le patient qui ne mesure pas son temps
et ne songe pas au profit immédiat.



Ce qu'il regarde ce qu'il enveloppe de sa contemplation
est toujours pour lui l'univers unique où tout se produit;
quand il modèle une main, elle est seule dans l'espace,
plus rien n'existe qu'elle;
Dieu en six jours, n'a rien créé qu'une main,
c'est autour d'elle qu'il a répandu les eaux,
au-dessus d'elle qu'il a voûté le ciel;
et quand tout a été achevé,
il s'est reposé de l'avoir créée,
et il y eut une splendeur et une main...



extrait d'une Lettre de Rilke à Lou Andréas-Salomé

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .