agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2594 .



Ignota idiota
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Catherine_POZZI ]

2009-08-08  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



Je suis blonde au cœur de Paulhan;
Au cœur de Prévost je suis oie;
Je suis le rêve que tutoie
L’âme en marche vers Chanaan.

St Léger me trouve attristant
Bien qu’un astre pur me convoie;
Gide me jette au Vatican;
Mais pour Monnier, je suis de Troie.

Amour, vous m’êtes grand merci !
Le Réel n’est qu’un alibi,
Et le léger MOI qui me mène

N’est que l’image de l’esprit…
Je suis ombre, Paulhan, je suis
Pucelle, Enfant, Amant, Hélène.

(Sonnet envoyé à Jean Paulhan le 6 avril 1927 in Catherine Pozzi, Très haut amour)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .