agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2771 .



Orgeval
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Catherine_POZZI ]

2009-08-06  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



Sur le cadran où le soleil et l’ombre
Vont marquer l’heure
Elle touche à la pierre chaude.
Ses doigts sont frais. Un rosier rôde
Près du disque gris qu’il effleure.
Jeu de la lumière et du nombre,
Instant, demeure !

L’herbe heureuse alentour est drue,
Porte les arbres.
Le très grand ciel s’est agrandi…
Jeunesse, où donc avez-vous fui…
Sous quels insurmontables marbres
Cette main nue ?

Le vent léger passe dans les vallées, -
Ici tout rêve, -
L’enfant debout s’appuie au Temps, -
Herbe, ciel, rose, ô dix-neuf ans !
Éternelle parmi la brève
De mes années.

16 février 1913

(Catherine Pozzi, Journal 1913-1934))

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .