agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2903 .



Sacre des amants 3
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [kerven ]

2005-03-04  |     | 



Ce chant trois, que j'avais oublié, Santa madona !
***************
CHANT 3

Elle
De quels ravins secrets remontent ces fumées ?
D’où nous vient ce cortège
que précède une ivresse d’encens ?
Une femme dit :
« Ce n’est que caravane de quelque parfumeur... »
Mais du désert sort la litière de Salomon
ses soixante guerriers,
soixante épées dressées
pour le protéger de sa nuit.

Dites-moi, filles de Jérusalem
qui a taillé son trône dans un cèdre,
dans l’ébène ses marqueteries ?
Est-il vrai, filles de Jérusalem
que vous avez brodé son siège
de roses nues pour qu’il en rêve
et de pavots pour l’endormir ?

Lui
Qu’elles sont belles sous le voile
les deux colombes de tes yeux,
ta chevelure qui dévale
sur mon front, comme un troupeau
de chèvres enivrées de lauriers !
Ton cou est cette tour qui garde
deux seins innocents et jumeaux.
Mais ce soir, le ruban de tes lèvres
teint d’écarlate et de carmin
je voudrais tant le rompre !

Avant que meurent les ténèbres,
femme, mon paysage,
entre tes vallées et tes monts
à perte de vue et de sens,
je ferai le nomade.

Après m’être soûlé de vin de palme
ton vin de femme m’achèvera.
Je deviendrai faucon
aux cages de tes jambes.
Je veux l’anis de tes tendresses, petite sœur,
et le miel de ta ruche entre tes lèvres ouvertes,
puis ta robe où m’enfouir en ses senteurs de lait.

Mais ce matin tu m’as fermé
ton jardin, et ta source
tu l’as scellée entre tes grilles.
Ne me reste qu’un grenadier, le nard, le safran, la cannelle
et moi seul sur la terre.
Mon désir d’homme est ton jardin,
ma seule source au creux de ton val.

Elle
Faites qu’un vent violent se lève
couche les fleurs de mon jardin
et brise toutes ses barrières.
Qu’il s’affole en parfums
pour que mon bien aimé ose forcer sa porte
et voler tous mes fruits.


Lui
J’entre, je cueille, je récolte
je mets sous ma langue ton miel
Entre mes lèvres, soudain coulent
les ruisseaux clairs de ton haleine
Amis, fêtons le Sacre de l’amour.
Que chaque nuit
s’ouvrent à la lune vos jardins,
filles de Jérusalem !
Mais par la biche et par le cerf
ne touchez pas
à ce corps endormi d’amour
avant que mon désir l’éveille.
CH

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .