agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4419 .



Le corbeau et la colombe
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [JoyanJomond ]

2005-02-19  |     | 



Le corbeau et la colombe

Par un matin de neige
où le verglas avait décoré le passant du sentier
et le vent déplumé le versant des arbres, décoloré leur pelage,un volatile frêle vint se poser là, il avait atterri au milieu du fouillis des feuilles, bien mal s'en portait sa chute.
Il semblait moins fringrant que les jours d'été où dans le ciel azur il exécutait sa parade.
Colombe était venu demander conseil à son ami Ver en lui
promettant de ne point le manger en ce jour s'il consentait à lui venir en aide.

Colombe à Ver: "bel ami, doux est ce corps que tu traînes,
royale est ta danse quand tu marches,tu es beauté du néant,
majesté parmi les Petits"

Ver sous ses yeux ébahis à Colombe: "oh.....tu me trouves bien confus,
à méditer sur mon sort et avant de m'achever tu te joues encore de moi par cet air
à chanter l'hymne de la mort, quelle cruauté voici!"

Colombe répliquant : "Mort tu seras, enfer je vivrai, Nature me châtiera"

Ver à présent hésitant: "euh...parle donc.... je veux.... croire en tes vérités"

Colombe en soupirant: "mon aile est moins aise qu'autrefois, et ma patte fatigue déjà,
seule la potion de jouvence de Fleur peut me redonner le pied,
ensuite quelque repos à l'abri des méchants ne serait de trop "

Ver en esquissant un sourire : "pauvre amie, mal me voilà rempli, mon coeur peine à écouter tes confessions"

Colombe:" je savais que compréhension et sagesse ne trahiraient pas la foi de notre amitié"

Ver à Colombe:"suis-moi en hâte, point ne faut tarder,sur ces chemins parfois est le danger"

Ver conduisant Colombe dans l'antre de Corbeau,
une fois arrivé, dit à Colombe: "La cache est sûre, repose-là tes blessures
je viens te porter la potion de Fleur bientôt, mon amie"

Sur ces mots de réconfort, Ver fila à la rencontre de Fleur
mais quand il vit Corbeau arrivé, il s'arrêta
et lui dit : "Je t'ai porté mon tribut et à présent la fin de mon fardeau,
tu n'auras plus faim de moi après tel repas"

On se sent en sécurité parmi ses amis,
on se méfie de ses ennemis,
jusqu'au jour où les amis nous surprennent
bien par déception que mal nous sommes pris à défaut
entourés désormais d'Inconnus dont le mystère nous échappe.

L'amitié c'est aussi ce qu'il y a au-delà de ce qu'on connaît,
la loyauté c'est parfois ce qu'on aimerait connaître sans avoir à le demander.

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .