agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2543 .



Lettres
personnelles [ ]
(Les serpents et la pyramide)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2008-09-02  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



Ce matin des individus bizarres sont venus s'appliquer à attraper mes serpents, Quelques-uns en lances de lumière, d'autres en lances d'aversion (De nouveau, les marronniers, tilleuls, pruniers et acacias se sont défeuillés. De loin on entend les chiens qui aboient) Dans mes narines frémissent les nuits avec du foin et des algues. Le cri de la mouette s'arrête dans ton mur blanc...

Du vent, des pluies, du vent et un seul petit moment de silence. La goutte de silence couverte de tant d'inquiétude que personne ne peut la deviner. Je reprends la lettre. Comme je te disais, ce matin quelques individus sont venus pour attraper mes serpents. Quelques-uns en lances de lumière, d'autres en lances d'aversion. les premiers prêts à libérer le papillon, les autres, sauver le dégoût par la répulsion. Le potard achète les serpents pour leur venin, avec lequel le monde pourrait être guéri de l'amour et de la haine. Mais, mes serpents ne se laissaient pas attraper. Dans les cours de la rue sans bornes les serpents s'éparpillaient sur la falaise, dans les nuits de pleine lune, en versant leur venin dans la mer...

Je joue encore avec la bille et le sablier, ce *Tymp-ci, chez toi pousse la pyramide...



*Tymp = un temps particulièrement spécial




d'après "Scrisori" (ªerpii ºi piramida), par Ioan-Mircea Popovici



...............
Montréal, le 1er septembre 2008

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .