agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 272 .



L'univers de chaque jour
personnelles [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2016-09-06  |     | 



De gré ou de force
dans tout ce que je fais
dans tout ce que je sens
je me promène à travers mon univers
parfois je crois être un grand rien
autrefois un dieu qui connaît
le dessous de toute chose

Chaque brin de sable
a son propre univers
qui est pareil à celui
de chaque homme
de toute galaxie

Tout univers
petit ou grand
a un soleil au centre
et ses propres rêves qui
tournent autour de
son étoile dans un
perpetuum mobile

N’oublions pas de rêver
autrement
on va détruire notre univers
propre et unique pour chacun
on perdra même le grain d’espoir
d’avoir sa petite maison
le soleil deviendra rouge mortel
et partira à jamais sans rebrousser chemin

On s’éloignera ainsi des autres univers
on se retrouvera seuls et peu à peu
on se réveillera dans un présent
mort

.........................................................

Le réveille-matin sonne
j’ouvre à peine mes yeux
je laisse de côté toute pensée
en essayant de me rappeler
si j’ai rêvé de toi
(...)


Je tombe dans l’univers immédiat du présent...
c’est un lundi quelconque
je prends ma douche
je brosse mes dents
je n’ai pas de temps
pour le déjeuner
l’ordinateur est en veille... je le réveille...
je cherche dans le monde entier
voir si un univers ailleurs
c’est écroulé
si c’est le cas
le soir venu je le chercherai
dans un trou noir...

(j’entends les mouettes rieuses
dans la cour du collège)

Je mets un peu de maquillage
assez pour m’assurer de porter
un masque discret
je m’habille sans m’intéresser trop
de ce que j’en mets
terne ou coloré
je sors et je me dépêche
pour arriver à temps
dans l’univers
de chaque jour
pour tous...

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .