agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1438 .



musc'art ,chaleureusement international
article [ Evénements ]
Florin et Diana Caragiu applaudis à Musc'art

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [angegab ]

2014-01-12  |     | 




Angela Mamier, l’animatrice de ce Musc’art, 14è du nom, qui se déroule depuis novembre 2013 à « Côté Mer », à Frontignan plage, s’attendait à une petite affluence pour ce premier numéro de l’année 2014, au lendemain des fêtes. Eh bien elle a été agréablement surprise de voir qu’à 18h30, l’on recherchait encore des chaises pour asseoir les quelque 34 personnes venues ce jeudi soir au rendez-vous mensuel de cette formule des plus originales de cénacle artistico-culturel. Et parmi ces personnes, l’on trouvait bon nombre de nouveaux, venus en couples pour la plupart, ce qui a provoqué rencontres et liens de connaissance, une part non négligeable de l’intérêt de ces soirées. Et avant les prochaines surprises du prochain Musc’art du 6 février, le 15è, cette soirée de jeudi a apporté ces agréables petits imprévus, qui font aussi le charme des programmes de Musc’art, les plus informels et les plus ouverts à la spontanéité qui soient.
Mais il y avait d’abord deux invités, à traiter comme il se devait, pour la sortie de leur dernier livre respectif, deux auteurs frontignanais bien connus au moins de ceux qui arpentent le marché de Frontignan en été, puisque membres des « Auteurs au Soleil », que préside l’autre auteur frontignanais de romans policiers, Marc Tarlet. Lequel, absent excusé ce soir-là, n’en a pas moins posé ses questions, par la bouche d’Angela Mamier, au premier invité, Eric Gohier, que Marc était censé interviewer.
L’inspiration pour écrire, les techniques de la nouvelle, la grande spécialité d’Eric Gohier ( qui en a écrit 200 et a remporté de très nombreux concours littéraires), l’homme, son expérience de vie et d’écrivain, ses souvenirs et même quelques confidences….bien des sujets ont été passés au crible des questions et remarques d’Angela Mamier et du public.
Un petit intermède avec une lecture de texte de Khalil Gibran par Miranda, une fidèle qui n’a pas fini de dévoiler des talents cachés et c’était reparti avec Maurice Nougaret, l’autre pilier de la littérature frontignanaise. Angela Mamier et des intervenants dans le public l’ont poussé dans ses retranchements pour qu’il dépeigne sa manière d’écrire, sa façon de mettre l’Histoire de France, puisée dans les archives, au service des petites histoires vécues à Frontignan par ses personnages imaginaires pour que « la vérité et l’imagination se confondent ». La question de se faire éditer a révélé au passage des réponses bien cocasses, lesquelles forment aussi le caractère de ces Musc’art.
Et, dans la foulée, Angela Mamier, qui possède plus d’un tour dans son sac (à poèmes !) a présenté trois de ses amis Roumains, arrivés de Bucarest, en passant par le Barcarès. Florin et Diana Caragiu, poètes très connus en Roumanie, qui ont publié dans l’importante maison VINEA ( laquelle sera présente avec son directeur, Nicolae Tzone et…Angela Mamier, dont il va publier un volume en Français, au prochain Salon du Livre de Paris) ont offert un échantillon de leur talent, en Français, bien sûr( !), établissant ainsi un nouveau pont d’amitié entre les frontignanais et les roumains, par le biais de l’art et de la culture. Favorablement impressionnés par la formule de ces soirées et l’accueil qu’ils ont reçu, nos Roumains de Bucarest vont repartir dans leur pays ami de la France, avec des images d’un Sud certainement inattendues.
Bon, mais cela donnait faim, tout cela. C’est alors à Stéphanie, la patronne de « Côté Mer »de passer à l’action. Une action désormais très remarquée, avec les somptueux menus qu’elle propose à une clientèle qui augmente au fil des soirées, le bouche à oreille faisant bien son œuvre !
Et en France, quand les repas sont aussi agréables, c’est bien connu, cela finit par des chansons ! Et pas que. En effet les artistes polyvalents que son Michel Lemaire, Miranda, Marie Doutrelant et Eric Gohier, ont chanté ou dit des poèmes, Victor Hugo restant encore à la première place dans le cœur de nos artistes avec « Oceano nox » et « Il neigeait….l’expiation…. ».
Autrement dit, à Musc’art, on associe aisément les nourritures spirituelles aux terrestres, surtout en un lieu comme Côté Mer, désormais appelé à livrer son lot de surprises. En effet le 6 février, c’est la jeunesse qui ouvrira la soirée, puisque des collégiens de 3è de l’Institution Ste Thérèse de Frontignan, vont venir aussi parler poésie, avec leur professeur, mais à leur façon, comme on le verra ce soir-là ; la seconde partie sera occupée par Nadine Lavagna, « pianiste humanitaire » et là, Angela Mamier sera de nouveau chargée de lire des poèmes à but humanitaire et de présenter cette artiste frontignanaise, dont le cœur bat pour la musique et les enfants défavorisés.
article avec photos de l'évenement paru dans Thau info en cliquant sur ce lien :http://www.thau-info.fr/index.php/commune/frontignan




.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .