agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3865 .



IASI: La semaine de la mémoire Benjamin Fondane
article [ Presse ]
IVéme Edition: « Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Marina ]

2012-01-26  |     | 









Du 25 au 27 janvier 2012
Institut français Iasi
ENTREE LIBRE

Invités:
• Andrei CORBEA-HOISIE, germaniste, président de l’association culturelle germano-roumaine /Centre Culturel Allemand de Iasi, chercheur et professeur de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi ;
• Eric FREEDMAN, président de la Société d’études Benjamin Fondane ;
• Carol IANCU, historien, spécialiste de l’histoire des juifs de Roumanie, professeur à l’Université Paul-Valéry, Montpellier 3, France ;
• Mircea MARTIN, critique et théoricien littéraire, essayiste, professeur à l’Université de Bucarest ;
• Simona MODREANU, chef du Département de français de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi, chercheur et professeur au sein de cette même université ;
• Radu PETRESCU, chercheur et maître de conférences au Département de Français de l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi ;
• Aurel VAINER, député, président de la Fédération des Communautés Juives de Roumanie ;
• Benoît VITSE, auteur dramatique, metteur en scène, comédien, ancien directeur du Centre Culturel Français de Iasi et créateur de la salle de théâtre « Benjamin Fondane » de ce même centre culturel.

L’Institut français Iasi vous invite à la série de manifestations commémorant la « Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité », ayant comme titre générique « La semaine de la mémoire ».
L’événement se déroulera du 25 au 27 janvier. Cette quatrième édition sera consacrée à la vie et œuvre de Benjamin Fondane (Barbu Fundoianu), né à Jassy, le 14 novembre 1898, dans une famille juive. Reconnu comme l’un des grands poètes de langue française du XXème siècle, pour son œuvre riche et complexe, essayiste, philosophe et cinéaste, victime d’une rafle à Paris en 1944, où il vivait, il mourût cette même année, dans une chambre à gaz, à Birkenau-Auschwitz.

MERCREDI 25 JANVIER
18h00 : Théâtre : « Benjamin Fondane écrit à Louis-Ferdinand Céline », textes de Benjamin Fondane, interprétation et mise en scène de Benoît Vitse.

JEUDI 26 JANVIER
18h00 : Lancement du premier tome de l’édition « Œuvres Fundoianu-Fondane », éditions « Art » de Bucarest (Invités : Andrei Corbea-Hoisie et Mircea Martin, concepteur de cette nouvelle édition et directeur des éditions « Art »).
« Cette édition de „ Œuvres Fundoianu-Fondane ” se propose de présenter toutes les écoles de formation (juive, roumaine, française) et tous les genres littéraires et artistiques dans lesquels l’auteur a exercé son talent, en roumain et en français : poésie, prose, dramaturgie, scénarii, journalisme, critique littéraire, correspondance, etc… Il s’agit d’une édition critique dans laquelle seront inclus de nombreux textes inédits. Chaque tome est accompagné aussi bien de notes et de commentaires, que de variantes (quand il y en a). » (Mircea Martin)
18h30 : Session de communication « A propos de Benjamin Fondane » (Invités : Eric FREEDMAN, Mircea MARTIN, Carol IANCU, Simona MODREANU, Radu PETRESCU).
• Eric Freedman : « Benjamin Fondane : les multiples facettes d’un écrivain français »
• Mircea Martin : « Le „primat de la politique” ou les années 30 vues par Benjamin Fondane »
• Carol Iancu : « Quelques aspects de la thématique juive dans les articles de presse et dans l’œuvre poétique de B. Fundoianu-Fondane »
• Simona Modreanu : « B. Fondane et l’expérience de l'abîme »
• Radu Petrescu : « Benjamin Fondane – poésie et parole prophétique »

VENDREDI 27 JANVIER
14h00 : Vernissage de l’exposition « Benjamin Fondane. Roumanie, Paris, Auschwitz (1898-1944) » L’exposition sera présentée sur les cimaises de l’Institut français Iasi jusqu’au 29 février.
L’exposition, réalisée par le Mémorial de la Shoah de Paris, où elle fut présentée en 2011, nous présente la vie et l’œuvre de « cet écrivain aux multiples facettes : journaliste, essayiste, critique, dramaturge, cinéaste, philosophe, mais avant tout poète du cri viscéral et de la révolte „irrésignée” », selon l’affirmation d’Eric Freedman.
18h00 : Théâtre : « Benjamin Fondane écrit à Louis-Ferdinand Céline », textes de Benjamin Fondane, interprétation et mise en scène de Benoît Vitse, deuxième représentation.

Tous les événements auront lieu dans la salle „B. Fondane”, de l’Institut français Iasi, 26, bd. Carol Ier.

Ecrivain Juif né en Roumanie, Benjamin Fondane, déjà reconnu dans son pays, s'établit à Paris à l'âge de 25 ans. Poète, penseur, dramaturge et cinéaste, résolument « moderne » et attentif à l'avant-garde, il se tient néanmoins à distance des écoles et des doctrines, des mouvements politiques et littéraires et cherche sa propre voie, réponse personnelle aux questions intemporelles comme à celles posées par son époque.
Durant les années 1930 et 1940, Fondane dialogue avec les personnalités marquantes de son temps : Artaud, Bachelard, Camus, Cioran, pour n'en citer que quelques-uns. Déterminante est la rencontre avec le philosophe existentialiste Léon Chestov dont il devient le disciple. Parmi ses amis artistes, Brancusi, Brauner ou encore Man Ray nous ont laissé de Fondane des portraits étonnants.
Arrêté le 7 mars 1944, il est incarcéré à Drancy. Sa femme réussit à obtenir sa libération, mais il refuse d'abandonner sa sœur Line, arrêtée en même temps que lui. Déporté vers Auschwitz, il est assassiné dans une chambre à gaz le 2 ou 3 octobre 1944.

source: Institut français

.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .