agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3409 .



Les guérisons imaginaires
article [ Livre ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [verite ]

2011-04-18  |     | 



Niculina OPREA « Les guérisons imaginaires aux éditions BRUMAR ROUMANIE «

Les faces de la vie

Niculina OPREA découvre le cercle de feu , les faces de la vie qui brûlent le corps et l’esprit . « J’ai suffisamment payé « dit – elle , sur les pages noircies , sur les murs de la honte , sur le murmure de la nuit , le poète traverse le monde , son monde , à la découverte , à la recherche d’un être aimé , perdu … Mais pourquoi se sentir toujours persécuté par les nuages noirs ,

La souffrance

« j’ai appris à perdre dés le début « Si la souffrance se mesure aux pas , elle a parcouru des milliers de mètres sur l’étendue des ombres . Les mains levées, tendues se bousculent devant le poète, la flamme vivante des hommes libres se dilue dans l’air du temps.

Le monde

Le monde a mesurée sa chute, sa désespérance à pourchasser le soleil. Le poète s’imagine traverser le monde sur un oiseau de passage, les ailes se bousculent sur le souffle du vent et au bout du chemin pouvoir trouver un petit coin de paradis sans gémissement.

Les ombres

Mais … Les ombres reviennent sur les proches disparus, les angoisses se mêlent à la vie de l’instant « je suis l’animal convoité, l’esclave aveugle «. Il y a quand même parfois le cri apaisant qui « fond sous la pierre de la rivière. Demain ce sera le silence, les mots se déferont de l’attente », de la lumière, vouloir peser sur cette lumière qui calme l’esprit et pousse la conscience dans l’apesanteur. Niculina passe l’horizon « les marches du temps diminuent avec le corps « , les insomnies sont plaquées sur le mur qui se projette devant t-elle ,

Le mystère

le poète écrit le long poème jeté à la face des regards . « Le mystère reste scellé «, les mots s’échappent sur les arbres venteux qui dictent le passage de la mélancolie, du bruit, du non dit, des feuilles galopantes. Le poète ne regarde pas devant les chemins , elle observe la profondeur des silences , les forces intérieures de la pensée , de l’éclat pour coucher sur le livre des poèmes … Avec tant de miroirs , nous ne savons pas le quel est réel ?

Le miroir

Le miroir à trois faces se pose devant t-elle, le premier crie, le second pose ses pas, le troisième hurle à la vie. Le poète pourra t-il approcher le miroir de la vie ? En lisant ce recueil, on y trouve de la compréhension, du courage, et à la fin encore « le point mort «. Pourquoi le poète ne se délivre – t-il pas de la corde éclatante qui est tendue devant lui ?



L’horizon

Le monde avance, recule et se libère parfois des ombres de la nuit, le poète doit regarder et scruter l’horizon aux mains libres … Le lecteur devra s’offrir plusieurs lectures de ce recueil avant d’être guéri de la maladie des imaginaires.


© Alain LE ROUX 2011


Editions BRUMAR 300115 TIMISOARA , str. Pestalozzi . 22 ROUMANIE



.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .