agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3331 .



escaliers entre ici et la fumée
personnelles [ ]
(il pleut en septembre)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2009-09-15  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



un brouillard épais couvre les vallées de la pensée
de lourds nuages par-dessus la grande falaise
les pluies d’automne
aujourd’hui
j’ai écrit la date
et j’ai laissé couler les mots
le cendrier s’était rempli de cendres et de mégots de rêves roussis
les mots se glissent dans ce blanc qui est le tien près des dérivées partielles
lentement dans les points stationnaires

le soir lorsque la lune est encore la reine après les pluies et le vent
et quand ton escalier est grand comme tout un monde dans une pensée
la guitare près de toi tu regardes dans le vide
et ensemble nous prenons une petite gorgée de la coupe pleine de vie jetée dans la roulade du temps

les verbes cherchent seuls
parmi leurs propres mots
aux croisements de chemins
c’est la confusion

je dessine la portée et je te laisse écrire les notes
un tonnerre prolongé et pour une troisième fois la pluie recommence
au-delà du hasard la ligne bleue de la mer
la paix de petites vagues aucune tare
quelque part un transfuge

de longues ombres courent dans la nuit la portée est blanche
des notes gaies et étrangères et mon rêve chaud
le lierre a amassé sur les murs une volée de grues cendrées
égarant en souvenir aujourd'hui et de temps en temps
il pleut en septembre
pluies d’été en feuilles jaunes
dans la tasse de café
les sentiers sont couverts
comme les orbites d’un aveugle

la chanson se cache derrière l’aboiement du chien
ponna veut que je la prenne dans mes bras
picasso se met devant le chevalet
le peuplier secoue sa couronne
des feuilles tombent dans le vide
le lac vert est bleu aujourd’hui
les nénuphars sont boueux

je découpe en trois et quatre
de grands cercles et une sphère
le dé jaune est sur une bande
de chant de bayadère

les portes se sont fermées
prochaine station…

alexis
j’arrive dans un petit instant

juste un signe et le rideau tomba
dans les coulisses corina
habille le mannequin
en bois de cognassier

par la fenêtre
l’automne

de la pipe bleue
un anneau de fumée
cercle magique

c’est comme ça le nœud de cette journée
un stationnement dans une gare
que je n’avais jamais visitée
mais pleine d’étrangers

une pensée
comme une tentation
se couvrit
de la dernière
fumée




Link MP3 Escalier avec pluie et chant


les textes:

Il pleut en septembre, de Alexandru Popovici & Ioan-Mircea Popovici (Yannelis)

La chanson du joueur d’orgue de Barbarie Alexis, Hiver dans la pensée, Il neige des branches de cognassier, de Ioan-Mircea Popovici

Au piano: Alexandru Popovici
A la guitare et solo: Eugenia Ursu

Constanța, 12 septembrie, 2009

..............................

D’après scări prin acum şi fum (plouă-n septembrie), de Ioan-Mircea Popovici


.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .