agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3773 .



Le dernier \"dor\"
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2008-03-17  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



Là bas près de la rivière
Où s'enfilent de vieux osiers
Ma pensée s'en va souvent
S'en va aujourd'hui et pour longtemps

Là bas se trouve le village couronné
Par la verdure des noix
J'y ai vécu heureux
Le petit matin de ma vie errante

La petite église en bois
Est vivant encore aujourd'hui dans mon esprit
La maisonnette aux deux peupliers sur le chemin
Je la vois on la dirait devant moi

J'ai l'impression sortir du jardin
Emprunter la ruelle
Qui mène à la glèbe, en tenant
Ma sœurette par la main

Ah! Mon esprit est malheureux
D'avoir courir le monde
Que j'ai été sourd au pleur triste
De ma mère aimante!

Toutes les illusions s'en sont allées
Comme la rosée elles ont fondu
Et mon âme éloignée des siens
De tristesse ne peut plus

Et si de tant de fleurs
Aucune ne me reste
Une seule pensée, un seul "dor"
De mon âme s'empresse

Si je n'ai pas pu vivre
Près de mon cher village
Quand je mourrai qu'on m'enterre
Près de l'église en bois sage

Que j'écoute dans l'éternel sommeil
Les livres saints qui m'émerveillent
Et les chants qui me rappellent
Ma première enfance

Que j'écoute encore comme autrefois
Quand le soir on bat la planche en bois
Lorsque le majestueux esprit de la paix
Flotte au dessus de tout instant.



(d'après "Ultimul dor", Miron Pompiliu)

en commentaire :
"dor"... une petite "explication" de Kundera, dans "L'ignorance"


Montréal, 17 mars 2008

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .