agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2411 .



Benjamin Fondane et Constantin Brancusi
communautés [ écrivains israéliens d`expression francaise ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [marlena ]

2005-03-13  |     | 



Monique Jutrin

"Picasso part de l'oeuvre d'art pour aboutir à l'oeuvre d'art; (…)Brancusi, lui, part de la pierre pour inventer une nouvelle forme de pierre, presque la même que la précédente, terriblement nouvelle."

Sur un formulaire d'état-civil de la mairie du Vème arrondissement daté du 14 janvier 1931, apparaissent les noms de ceux qui avaient été choisis pour témoins du mariage de Benjamin Fundoianu et de Geneviève Tissier : Léon Schwarzmann-Chestov, professeur, et Constantin Brancusi, sculpteur. Fondane les considérait tous deux comme des êtres d'exception, échappant à toute norme. S'il ne consent pas à situer Chestov dans l'histoire de la philosophie, il ne s'autorise pas davantage à placer Brancusi dans l'histoire de la sculpture. Brancusi, écrit-il, a bouleversé tout une conception de la sculpture, dominée par le "beau idéal" héritée des Grecs. Fondane le répète : son art "n'est pas d'aujourd'hui, ni de sa patrie, ni de son siècle, il tient de l'évènement pur." C'est un dieu créateur qui "reprend la création manquée". Pareil au " sauvage", au "primitif", il travaille pour créer, sans ostentation. Et seuls les enfants seront autorisés à juger ses sculptures.
Nous ne savons quand eut lieu leur première rencontre, mais ce fut peu après l'arrivée de Fondane à Paris, dans le milieu des artistes roumains de la capitale française. Il est possible que Tristan Tzara ait servi d'intermédiaire. En tout cas, les Ciné-scenarii sont offerts à Brancusi en août 1928 avec une dédicace. En septembre-octobre 1929 paraît dans les Cahiers de l'Etoile le bel hommage de Fondane à son ami sculpteur. Et, l'année suivante, l'on trouve en frontispice à Privelisti le portrait de Fondane par Brancusi. Nombreux sont les artistes qui nous ont laissé un portrait de Fondane : Brauner, Iancu, Maxy, Ross, …Contrairement à ses collègues, qui captèrent les traits tourmentés du poète, Brancusi réduisit son visage à une figure ovoïde, elliptique, - essence sereine.
L'essentiel, la subtance de cette rencontre entre un poète et un sculpteur, que 22 ans d'âge séparaient, c'est là qu'il faut la chercher, dans ce texte et dans ce portrait.
Quant aux cartes postales et aux courts messages que nous publions ici, ils relèvent de l'anecdote. La première carte, écrite peu après le mariage de Fondane, nous rappelle que Geneviève et lui-même auraient aimé que Brancusi soit témoin de leur mariage. Les autre cartes nous informent sur les lieux de villégiature de Fondane : la Côte d'Azur, les côtes normandes et bretonnes, mais aussi la Suisse lors du tournage de Rapt. Outre la signature de Fondane, apparaissent celles de Geneviève, de Line, d'Albert Marie-Olive et de Bella Schiffrin. Enfin, les derniers messages, plus sombres, datent de l'époque où Fondane fut mobilisé, et ensuite hospitalisé au Val-de-Grâce. Tout au long s'expriment la vénération et l'affection de Fondane pour cette figure paternelle.

1. En réalité, ils ne purent assister au mariage qui eut lieu en Savoie (voir dans ce Cahier l'article sur le dossier de naturalisation).
2. "Constantin Brancusi", Cahiers de l'Etoile, sept.-oct.1929.Réédité chez Fata Morgana en 1995.

CORRESPONDANCE FONDANE-BRANCUSI 1931-1940
Bibliothèque Kandinsky (Centre Pompidou)

1. Carte postale envoyée le 30 juillet 1931 de St Jean d’Arvey
Hôtel Bellevue
Route Chambéry-Mont Revard
La carte postale est une photo de l’hôtel Bellevue.
-Quel regret d’être ici sans vous! Line
-Geneviève Fondane qui aurait bien voulu de vous comme témoin au mariage
-De votre très dévoué Fondane

2. Carte postale de Cavalaire sans date portant le timbre de l’exposition coloniale de 1931.
On vous envoie des tas de bons baisers Fondane et moi
Bella
Fondane

3. Carte postale de juin 1932
Photo d’une girafe prise au zoo de Buenos Aires, expédiée de Savoie
Din Savoia, dragoste
Fondane

4. Carte postale du 18 septembre 1933
Gemmi, hôtel Wildstrubel (2329 m. mit Rinderhorn)
Sărut ochii şi o sprînceană din Alpii elvetici
Dragoste de la
Fundoianu

5. Carte postale portant le cachet des Côtes du Nord : 26 août 1933 et représentant le môle un jour de tempête à Portrieux-Saint-Quay
Dacă crezi că te uit te înşeli
Line
Sărut ochii şi-o sprînceană şi- aluniţa de sub geană
votre fondane

6. Carte postale du 11 septembre 1935 envoyée de Honfleur représentant un grand bateau
Comme, justement, nous parlons de vous, par hasard, …
On vous aime
benjamin fondane
Mais nous parlons de vous tout le temps. Quel dommage qu’on vous ait pas enlevé
Line
Geneviève
Albert

7. Carte en franchise militaire du 9 mars 1940
Ce vendredi
Tată Brâncuşi, rien qu’un mot en hâte pour vous dire bonjour du soldat Fondane – qui regrette de ne plus pouvoir vous rendre visite de temps à autre, comme dans le bon vieux temps. Mon métier se borne à monter la garde et à patrouiller dans le bois, de nuit, sous les étoiles. Le sommeil est rare, mais l’air est pur, les camarades excellents – sinon de tout repos – et la chère pas mauvaise. Je défends la France à ma façon. Dans l’espoir qu’un jour prochain je pourrai aller vous voir (mais les “permes” sont si rares!)Je vous serre les deux mains affectueusement.
Fondane
Expéditeur : soldat Fondane Benjamin
216 R.R.J. Ière Cie.
Château St Assise
Ponthierry (Seine et Marne)

8. Lettre datée : IX.40
Mon cher Brancusi, bien qu’opéré d’appendicite, et au lit – au Val de Grâce, à Paris - j’ai longuement pensé à vous, et n’ai pu résister au plaisir de vous le dire. Que j’aimerais vous revoir – et oublier en votre compagnie, pour une heure, l’affreux cauchemar ! Mais ça viendra, je l’espère – et comment.
Je suis déjà fatigué. Je vous embrasse, votre
fondane

Val- de- Grâce
I er Fiévreux
Chambre 4

9. Parmi cette correspondane se trouve une feuille de papier où il est écrit au crayon :
Pascal- Fondane
6 rue Rollin Vème
Tel. 5 rue Rollin

3. Benjamin Fondane et Geneviève Tissier se sont mariés le 28 juillet 1931 à St Jean d'Arvey (Haute-Savoie). Marius Granjeat, propriétaire de l'hôtel Bellevue, était aussi le maire du village, qui signa l'acte de mariage. Voir dans ce Cahier l'article consacré à l'acte de naturalisation.
4. Il s'agit sans doute de Bella Schiffrin, à qui nous consacrons un article dans ce cahier.
5. Cette photo se retouve dans l'album légué à la Société par Mme Aguadich. Fondane semble avoir une prédilection pour cet animal, qui apparaît déjà dans le poème roumain intitulé "Balthazar", ainsi que dans Le Festin de Balthazar. Cette photo serait-elle une allusion humoristique à "La Colonne sans fin" de Brancusi?
6. De Savoie, avec affection.
7. Le tournage des extérieurs de Rapt eut lieu entre début septembre et mi-octobre 1933.
8. Je vous baise les yeux et le sourcil. Allusion à la poésie populaire amoureuse.
9. Si tu crois que je t'oublie tu te trompes.
10. Je vous baise les yeux et le sourcil et le grain de beauté sous le cil.
11. Albert Marie-Olive, compagnon de Line.
Père.
12. Fondane fut hospitalisé au Val-de-Grâce de septembre 1940 à février 19

LIVRES DÉDICACÉS

Dans le fonds Brancusi se trouvent trois livres de Fondane, dont deux sont dédicacés :
Trois scenarii. Cinépoèmes, Paris, Les Documents internationaux de l'Esprit Nouveau, 1928.
Dédicace :
" lui Brancusi/Dumnezeu peste materia inanimată/ care scoate/spiritul din carîte/umflă cu plămînul lui/pneul inimei, liniei/Omagiu respectuos/Fundoianu Paris, 19 rue Monge/VIII, 1928"

Privelisti : poeme, 1917-1923, cu un portret inedit de C. Brancusi, Bucuresti, Cultura Nationala, 1930.
Dédicace :
"Constantin Brancusi/je suis indigne de / votre amitié. / Merci pour m'avoir permis de rehausser/ mon nom du vôtre/Fondane Paris, IV, 1930"

La Conscience malheureuse, Paris, Denoël, 1936.
Sans dédicace.


En consultant le catalogue La Dation Brancusi, publié en 2003 par le Centre Pompidou lors de l'exposition qui se tint du 25 juin au 15 septembre 2003, l'on trouve page 204 l'information suivante : le compositeur roumain Marcel Mihalovici avait été sollicité par Brancusi pour écrire sa biographie, alors qu'il aurait refusé les propositions de Fondane et d'Ezra Pound, de peur qu'ils ne fassent de la littérature à son sujet.

13. "A Brancusi, Dieu de la matière inanimée qui extrait l'esprit du bran, et emplit de son souffle l'aorte de la ligne."




.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .