agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1654 .



La parabole de la pomme
poèmes [ ]
Hommage à Magritte

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Reumond ]

2012-10-21  |     | 







Avertissement sur le contenu

Que les poètes préfèrent les métaphores aux expressions qui dénotent d’une certaine réalité, c’est bien connu des lecteurs de poésie !

Si l’illusionniste fait apparaître la pomme, c’est que la pomme appelle la métaphore, elle nomme une illusion autre qui désigne elle-même autre chose, ailleurs, pour former une sorte de réseau métaphorique.

Comme une toile, Internet ou Facebook participent à ce réseau métonymique.

Sur le réseau comme sur les planches, toute forme de ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé n'est que pure providence. Sur la scène socio-culturelle, rien n’est plus gratuit !

Ceci n’est évidemment pas une image ou une photographie, comme dirait Magritte, mais un effet Photoshop ! Ne voyez là qu’un pauvre poète, déguisé en illusionniste, entre deux rideaux rouges virtuels cousus en toile de Net.

Alors salut l’artiste !

Ce que vous observez, n’est-ce pas seulement l’ombre d’un spectre analogique qui fait son numéro numérique sur écran plat, une platitude !

Autour de lui, l’obscurité n’est qu’apparente, tout comme le contenu de notre tête, avec nos perceptions tronquées, nos représentations trop faciles, nos clichés, nos croyances magiques, nos convictions et pensées erronées… la pomme est un leurre ; comme le mur de Reumond est un vrai mirage, et le mirage un faux Reumond; oui, tout est grâce et miracle, miraclette !

Le site même de Facebook et l’identité de ses administrateurs sont des feux d'artifices, dans un grand guignol qui est celui de tous les possibles ; et dans ce jeu de rôle, emportés par nos petites réalités personnelles, nous sommes tous les jouets fragiles d’un divertissement raisonnable, comme nous sommes les visiteurs médusés d’un tableau de Magritte.

Et si vous preniez le temps, le recul, celui du voyageur de la relativité, vous constaterez que les choses les plus graves, celles qui sont gravées dans nos chairs comme le trait dans l’œuvre du maître, telle la pomme qui tombe aux pieds de Newton, peuvent être escamotées ou décodées comme des réalités décalées, des papillons sémantiques qui ne volent qu’à la puissance de leurs significations plurielles ...

La morale de cette illusion qui n'est pas une image, c’est qu’il nous faut prendre tout au sérieux, autant les apparences que l’illusion, comme des traîtres mots de la réalité.

Soyons donc vigilants ! Ce qui est photographié ou écrit est toujours vrai, mais en trompe-l'oeil, cette image en témoigne, son contenu cru et regrettable, sa violence politique anecdotique, son côté voyeur invisible, ses liens avec l’actualité … derrière les rideaux, tout sur scène nous invite à l’attention et au respect de l’autre, bien au-delà des apparences.

Cet avertissement vise à souligner que les illusions provocantes, l’exhibitionnisme au troisième degré,les images choc, le rapport avec les caricatures religieuses, les messages subliminaux, les connotations sensuelles, etc., ne sont pas destinés à des yeux innocents, mais à un public diverti.

Si ça se trouve, il y même ici des gens intelligents qui trouvent que cette image est grotesque, parce qu’ils prennent les métaphores pour des fruits comestibles ou pour des fruits défendus ?

Alors, ne désirant nullement provoquer de réactions négatives regrettables, comme certains sur Internet qui n’hésitent pas à écrire des gros mots comme « philosophie » ou « Beaux-arts », ou peut-être même « Pomme » ou « Dieu », je me contenterais d’écrire des métaphores aléatoires qui par essence même peuvent disparaître ou se transformer à l’instant même en papillons quantiques.

Alerte !

Il ne faut pas banaliser les métaphores, comme il ne faut pas stigmatiser les paraboles, elles peuvent effectivement contenir de terribles vérités existentielles ou ontologiques !

La pomme est palpable, son goût est celui du fruit, sa couleur rouge celle d’un soleil cru, mais le contenu n’est pas celui que vous croyez, derrières l’image, l’illusionniste a placé « Le Réel », c’est-à-dire la réalité de la réalité, que seule cette foutue métaphore peut approcher tels ces symboles qui restent malgré tout fragmentés derrière l'iconostase.

Car il y a de quoi s’inquiéter des jeux de mots et des effets de style comme on peut s’alarmer des bombes linguistiques et des attentats poétiques !

Ainsi, vous vous croyez humain, mais vous ne l’êtes pas en Corps, et moi pauvre diable, moins encore ! Ou comme dirait Heidegger l’être est ce qui n’en finit pas d’advenir. Entre la réalité et l’imaginaire, le chemin est courbe, logique, mais tordu, simple, mais complexe ; tout comme entre l’imaginaire et le symbolique, la ligne est brisée…,

Il ne faut pas en vouloir aux courbes, ni aux brisures, car nous sommes tous des apparences qui n’en finissent pas d’être, des pommes qui n’arrêtent pas d’être épluchées; des réalités qui n’en finissent pas d’être creusées ; des libertés qui se cherchent, des évidences qui n’arrêtent pas d’être évidées ...

.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .