agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2962 .



La cité des chiens
poèmes [ ]
poème inspiré du film "Dogville" de Lars von Trier

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [zazie ]

2011-04-08  |     | 







pitié, mes mains ont ton nom inscrit sous les ongles
mon passé fertile et noir est annoncé
sur les murs de la cité
et la ville a décidé de se taire
souriante
mon corps commence à bouger sous l’ombre du printemps
mes yeux d’estampe limpide dessinent le boulevard parfumé
mes os se détendent sous la chair des heures rondes
et l’on parle des jeux et des miracles
pendant la nuit je flaire mes poupées en cristal
mes yeux se revêtissent d’orchidées
le temps passe et les saisons absorbent
le sel de mes soliloques
mes cils s'éclosent et leurs couleurs ennuient
un jour
le rai du soleil-philtre
de la cité
mes yeux boitent sous un premier caillou jeté
à l’ombre d’une parole versée comme par hasard
dans un verre noir
s’il n’y a plus de pitié
il n’y a plus rien
j’inhale la convulsion des plumes sur mes chaînes
un chien aboie sur le seuil de la cité
et je n’ai plus d’os
la métamorphose de la larve est un lit de fiel
qui s’endort sous cette épiderme paralysée
les mots ne cachent même plus
la greffe de mes pas
et le contour de mes cils s’affaiblit,
les poupées se cassent sous les lèvres aiguës
cette nuit
j’attends l’arrivée de mon père
qui me dira que mon arrogance de tout pardonner
doit finir
car je suis comme tout autre papillon
et le vent exhale une note raide dans son regard
et je m’endors sur les voiles ronds de ses armes.







Photo - Nicole Kidman et James Caan dans "Dogville"



.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .