agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4871 .



Palme d\'or du festival de Cannes 2005
article [ Evénements ]
"L'Enfant" de Jean-Pierre et Luc Dardenne

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [NMP ]

2005-05-23  |     | 



Palme d'Or : "L'Enfant" de Jean-Pierre et Luc Dardenne - 21/05/2005


Morgan Freeman et Hilary Swank, tous deux à l'affiche du dernier film de Clint Eastwood Million Dollar Baby, ont décerné aux frères réalisateurs Jean-Pierre et Luc Dardenne la Palme d'Or de cette 58ème édition du Festival de Cannes pour L'Enfant.

"Tout d'abord merci au Jury d'avoir aimé notre film, ont déclaré les deux frères. Merci beaucoup ! Merci à tous ceux qui nous ont permis de mener cette aventure. En ce moment, on pense particulièrement à nos deux comédiens principaux Jérémie Rénier et Déborah François. Merci beaucoup à vous deux. Merci aussi à notre producteur français Denis Freyd qui a été très précieux pour ce film. Nous voudrions dédier cette Palme à Florence Aubenas et son chauffeur Hussein qui sont enfermés en Irak."

En conférence de presse des lauréats, les frères Dardenne ont ajouté : "Les étiquettes ne sont jamais positives. C'est le problème de tous les gens qui font des films, de l'art pour employer un terme plus général. A un moment donné, il faut faire attention à ne pas s'installer dans une forme de cinéma. Comme dirait l'autre, "la plus grande manière est de ne pas avoir de manière". C'est ce qu'on espère effectivement, que le film dépasse toujours son étiquette."


La montée des marches de la Palme d'Or - 22/05/2005



Les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne, la Palme d'Or entre les mains, ont effectué cette dernière montée des marches de la 58ème édition du Festival de Cannes pour la projection du film primé L'Enfant. Les Jurés - Javier Bardem, Salma Hayek, Nandita Das, John Woo, Benoît Jacquot, Agnès Varda, Fatih Akin et Toni Morrison - étaient tous réunis autour de leur Président Emir Kusturica en haut des marches du Palais pour accueillir et féliciter les cinéastes belges.



PALMARÈS DU 58e FESTIVAL DE CANNES – 58TH FESTIVAL DE CANNES AWARDS

***

LONGS MÉTRAGES / FEATURE FILMS


PALME D'OR
L’ENFANT réalisé par Jean-Pierre et Luc DARDENNE

GRAND PRIX
BROKEN FLOWERS réalisé par Jim JARMUSCH

PRIX D'INTERPRÉTATION FÉMININE / BEST PERFORMANCE BY AN ACTRESS
Hanna LASLO dans FREE ZONE réalisé par Amos GITAÏ

PRIX D'INTERPRÉTATION MASCULINE / BEST PERFORMANCE BY AN ACTOR
Tommy Lee JONES dans THE THREE BURIALS OF MELQUIADES ESTRADA (Trois enterrements) réalisé par Tommy Lee JONES

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE / BEST DIRECTOR
Michael HANEKE pour CACHÉ

PRIX DU SCÉNARIO / BEST SCREENPLAY
Guillermo ARRIAGA pour THE THREE BURIALS OF MELQUIADES ESTRADA (Trois enterrements) réalisé par Tommy Lee JONES

PRIX DU JURY / JURY PRIZE
SHANGHAI DREAMS réalisé par WANG Xiaoshuai

***

COURTS MÉTRAGES / SHORT FILMS

PALME D'OR
PODOROZHNI (Wayfarers) réalisé par Igor STREMBITSKYY

MENTION SPÉCIALE
CLARA réalisé par Van SOWERWINE

PRIX UN CERTAIN REGARD – FONDATION GAN POUR LE CINÉMA
MOARTEA DOMNULUI LAZARESCU (La Mort de Monsieur Lazarescu) réalisé par Cristi PUIU

PRIX DE L’INTIMITÉ
LE FILMEUR réalisé par Alain CAVALIER

PRIX DE L’ESPOIR
DELWENDE (Lève-toi et marche) réalisé par S. Pierre YAMEOGO

CAMÉRA D’OR - EX-ÆQUO
SULANGA ENU PINISA (La Terre abandonnée) réalisé par Vimukthi JAYASUNDARA présenté dans le cadre de la sélection Un Certain Regard
ME AND YOU AND EVERYONE WE KNOW (Toi, moi et tous les autres) réalisé par Miranda JULY présenté dans le cadre de la Semaine Internationale de la Critique

***

CINÉFONDATION

PREMIER PRIX: BUY IT NOW réalisé par Antonio CAMPOS

DEUXIÈME PRIX: - EX-ÆQUO VDVOYOM (A Deux) réalisé par Nikolay KHOMERIKI
BIKUR HOLIM (Visiting Hours) réalisé par Maya DREIFUSS

TROISIÈME PRIX: - EX-ÆQUO LA PLAINE réalisé par Roland EDZARD
BE QUIET réalisé par Sameh ZOABI

***

Le jury de la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son a décidé, à l’unanimité, de décerner deux prix Vulcain de l’Artiste-Technicien :
l’un à Leslie SHATZ, pour le design sonore de LAST DAYS;
l’autre à Robert RODRIGUEZ pour le traitement visuel de SIN CITY.

**********

L'ENFANT
réalisé par Jean -Pierre et Luc DARDENNE
BELGIQUE | FRANCE



Palme d'Or (2005)



Synopsis

Bruno, vingt ans. Sonia, dix-huit ans. Ils vivent de l'allocation perçue par Sonia, des vols commis par Bruno et les gamins de sa bande. Sonia vient de donner naissance à Jimmy, leur enfant. Comment Bruno peut-il en devenir le père, lui qui est si léger, qui vit dans l'instant, préoccupé uniquement par l'argent de ses trafics ?

Interprètes

Jérémie RENIER Bruno
Déborah FRANCOIS Sonia
Jérémie SEGARD Steve
Fabrizio RONGIONE Jeune bandit
Olivier GOURMET Policier en civil


Conférence de presse : "L'Enfant" - 17/05/2005



Réalisateurs de L'Enfant, présenté en compétition, les frères belges Luc et Jean-Pierre Dardenne répondaient aujourd'hui aux questions des journalistes. Ils étaient accompagnés, lors de cette conférence de presse, par les comédiens Jérémie Rénier et Déborah François, et par le producteur Denis Freyd.

Luc Dardenne sur le sujet du film : "On n'essaie pas de copier la réalité. L'abandon d'enfant, par exemple, c'est une pratique très ancienne. La vente "sauvage", c'est peut-être un peu plus récent. Mais ce qui nous intéressait avec ce film, c'était de voir comment Bruno allait ou non pouvoir créer un lien avec cet enfant. Au départ, il ne voit pas ce bébé. Littéralement. La question qui allait se poser était donc : l'amour de Sonia, qui est immense, allait-il suffire pour lui faire prendre conscience de la présence de cet enfant ? On a pensé que non, que l'amour ne suffisait pas."

Luc Dardenne à propos de l'importance des gestes et des objets : "Tous ces gestes que les personnages répètent dans nos films, et tous ces objets, c'est ce qui les fait exister. C'est à travers eux que le spectateur doit sentir que quelque chose naît, qu'une personne est en train de se construire à l'écran. Par exemple, pour Bruno, qui est une sorte de businessman, c'est l'utilisation du portable qui crée un lien avec ses différents contacts, jusqu'à ce qu'il le perde. Les rituels les plus importants, c'est autour du landau : on l'achète, on se promène avec, on le vend."

Luc Dardenne sur les points communs entre leurs films : "Il y a une généalogie, ou au moins un rapport intime entre nos films. On aime par exemple tourner sur les lieux où nous avons déjà tourné dans le passé. Mais on ne refait pas les mêmes plans, on change la place de la caméra. Cela nous aide, un peu comme un fleuve qui, en coulant, charrie des alluvions, des cailloux. Et puis ça nous donne des contraintes, ce qui est toujours bon pour la création."

Jean-Pierre Dardenne sur le travail de répétitions : "On a beaucoup répété, plus que sur les films précédents. C'étaient des répétitions assez libres, uniquement avec les deux comédiens, sans l'équipe technique. C'est lors de ces répétitions qu'un jour, on a senti que Bruno et Sonia étaient là, qu'ils avaient trouvé la liberté sur laquelle on allait pouvoir s'appuyer pour construire notre mise en scène."

Luc Dardenne sur la conception d'un film à quatre mains : "On commence par beaucoup parler tous les deux. On fait un plan de tout le récit. J'écris la première version du scénario, que j'envoie à Jean-Pierre. Il fait ses corrections, ses propositions, puis on écrit ensemble les autres versions, et on envoie la sixième ou septième à Denys Freyd, le producteur. Pendant le tournage, c'est simple : l'un est à la mise en scène avec le caméraman, l'ingénieur du son, le directeur photo, les acteurs, pendant que l'autre contrôle sur le combo [l'écran video relié à la caméra], à tour de rôle, mais sans que ce soit systématique."

***

Source Internet : Festival de Cannes

.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .