agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 
Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1894 .



Le Voyage
prose [ ]
Repères du subconscient (5)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2008-10-04  |     | 



4. En arrivant à Bosphore, nous allons au commandement de la navigation. Le silence est interrompu de temps en temps par les messages entre le pilote turc et le commandant du port. Pour ne pas déranger, nous sortons sur le pont du navire. L'air frais me fait du bien. Le nouveau paysage me rappelle que je suis encore jeune. Combien de choses me reste-t-il à voir sur cette terre jusqu'à que j'arrive à répéter les expériences pour m'en ennuyer?

La ville portuaire de Bosphore paraît un fleuve large d'environ 700 m et les deux falaises affichent des paysages différents. La ville, coupée en deux, est étrange du fait qu'elle s'étend sur deux continents. Elle est étrange, mais en même temps, fascinante. Je m'attendais à une étendue plate. La Vallée de la Prahova et Venise sont deux éléments de base pour décrire la ville d'Istanbul (l'ancienne Constantinople).

Malgré les trois niveaux de hauteur où les villas sont construites, leur emplacement suit un désordre harmonieux, qui ne permet pas à l'œil d'être fatigué à cause des régularités et de la monotonie. Les petites villas, avec leurs propres débarcadères et terrasses alternent avec la verdure, propres à la Méditerranée. Le navire avance lentement. Les bateaux qui transitent par le Bosphore, entre la Mer Noire et la Méditerranée (ou, seule, la Marmara), naviguent dans les deux sens, comme les voitures sur l'autoroute. Leur chemin est perturbé par les paquebots qui traversent le Bosphore en long et en large, comme les lignes de métro.

Les deux célèbres mosquées, Sainte Sophie et la Mosquée Bleue, se trouvent dans la partie européenne. En passant près de ces lieux historiques, je ne peux pas m'empêcher de penser à Cantemir, qui s'y instruit, à Constantin Brancoveanu et à ses quatre fils, sacrifiés par les Turcs, à Constantin le Grand et ses réformes. Mes pensées sont interrompues par l'agitation autour du navire. Le pilote monte sur le bateau suivi par le douanier. Le pilote est le dernier à quitter le navire. Nous sommes passés sous le grand pont, qui relie les deux falaises et, dix minutes après, nous sommes entrés dans les eaux de la Mer Marmara. Le pilote descend dans le petit bateau qui reçoit du nôtre quelques tubes de fréon. J'ai l'impression d'assister à une contrebande. Nous continuons le chemin dans un paysage fait de petites îles qui forment l'archipel de Prinkipo.




note: traduit du roumain d'après le début du "Voiajul" (Le Voyage) de Ioan Mircea Popovici - livre paru chez Muntenia, 1994


.  |








 
shim La maison de la litérature shim
shim
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .