agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3122 .



Partir
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [triton ]

2006-07-05  |     | 



Ce poème, écrit il y a 10 ans env., est l'un des premiers dont je fus vraiment satisfait - sur le moment, car il me semble aujourd'hui un peu trop academique ! Dans mon recueil, il fait suite à 'Marcher la nuit' (dont le 'Et il sut' conclusif augure le départ qu'annonce ce poème).


Le cri d'un goéland le parfum d'une fleur
Vertigineusement soulèvent ma poitrine
D'un souffle suspendu où la nuit enracine
L'ombre d'une présence où le temps dort et meurt

Loin peut-être sur des mers d'une autre couleur
Brille un ciel plus bleu ! Non... mais mon coeur las devine
Au-delà des cimes que l'horizon dessine
L'instant vrai aboli de la chaîne des heures







.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .