agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4068 .



NELLIGAN
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Félix_Leclerc ]

2006-06-04  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



En mil neuf cent un
Être un poète est un malheur
Surtout au temps de Nelligan
À Montréal
C’était comme être juif sous les nazis
Être seul avec son oiseau dans les mains
Son trésor
Et marcher sur les mines
Comme un espion en pays ennemi
Qui va sauter au prochain pas
Pulvérisé dans les airs
Dans la folie et dans la mort
Ce qui lui est d’ailleurs arrivé
Chez lui tué par les siens
L’indifférence
Pardon Nelligan
Sache qu’ici
Plusieurs d’entre nous sans le dire
Secrètement
Te prennent et te portent sur nos épaules
Comme au collège
On te l’avait fait un soir d’avril
Et on te reconduit chez toi
Dans le temple des immortels

(Félix Leclerc, in Mon fils, Polydor, 1978)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .