agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3093 .



elle me racontait son histoire avec un saule pleureur
poèmes [ ]
le souvenir est un talisman

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [angela furtuna ]

2005-11-16  |     | 



elle me racontait son histoire avec un saule pleureur



(dédiée à Nicole Pottier)



1.

je demandais mon chemin
aux vieillards et aux enfants.
le souvenir est un talisman.
c’est aussi un coma.
je frissonnais
j’avais mal sur les pas
j’avais froid avec l’eau
j’avais chaud au soleil
je dormais un peu sur les fleurs
sous les arbres
sous les saules pleureurs
à côté des fourmis rouges qui piquent les mots.
le souvenir est un talisman.
c’est aussi un coma



2.

je me souviens d’un saule pleureur
où j’étais allée pour me perdre.
j’y suis restée sur la grande pierre rouge.
j’étais couchée à regarder le ciel
seule avec mon regard
à parler du bonheur
s’il existe quelque part
s’il a une forme de coeur
s’il faut le chercher
et comment
et pourquoi



3.

elle me racontait son histoire
avec un saule pleureur
et avec le sens qu’elle donnait à son désir d’être libre.
le souvenir est un talisman
c’est aussi un coma



4.


je ne cherche pas la vérité
je ne suis pas pure
je ne veux pas trouver le saule pleureur
je lui demandais mon chemin
vers un ciel noir rempli de lumières jaunes
à travers cet immense tourbillon où
le souvenir est un talisman.
c’est aussi un coma



5.


je dormais un peu sur les fleurs
sous les arbres
sous les saules pleureurs
à côté des fourmis rouges qui piquent les mots.
je ne cherche pas la vérité.
c’est pourquoi je suis ici.
seule devant mon désir d’être libre



6.

ton oeil me regarda, dit celan a sa nelly,
mais nous ne savons pas
ce qui compte.
je suis ici.
je ne cherche pas la vérité



7.

elle me racontait son histoire
dès le commencement.
c’est „n’être plus pareil”.
les êtres ont leurs échelles
à travers cet immense tourbillon




.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .