agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2802 .



Le lai des bergers amoureux
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2010-05-17  |     | 



Ô petite bergère solitaire!
Je te vois assise sur un coteau
Hérissé d'églantiers et de vipérines
Et tu rêvasses à ton gentil berger
Lui aussi esseulé
Il porte une marguerite à sa boutonnière
Et à sa bouche le pipeau
Qui a tant fait quadriller brebis et chèvres
Avec leurs cavaliers béliers et boucs
Sur les flancs des Pyrénées
Couverts d'épervières et de gentianes

Les fleurs sauvages dansent
Sous tes pas qui volent à travers les prés
Retrouver Pan ton amoureux
Il est là qui veille distraitement
Sur ses chevrettes et chevreaux
Et sur ses agneaux et agnelles
Tu l'entends au loin caresser la musette
Et sur des airs de fête
Tes pieds agiles font mille "stepettes"
"Au diable mon troupeau, crie la petite bergère
Car je le vois là-haut sur le coteau!"

Ô petit pâtre solitaire
Ne vois-tu pas venir vers toi
Ta belle demoiselle aux pieds de gazelle
Et aux seins qui dandinent comme deux dines
Pourchassées par des faons?
Elle s'est mise des pâquerettes
Dans les cheveux qui volent au vent
Ne vois-tu pas un bouquet
De myosotis, de violettes et de vergerettes
Mignonnes petites fleurs dans sa main droite
Tandis que sa gauche lance à la volée
De grandes poignées de salut retentissant?
"Continue de jouer du pipeau et de la musette
Petit berger solitaire
Car ta douce mie, ta drue charmante arrive!"

Ô mon pastoureau qu'il est beau ton troupeau!
Comme j'aimerais revêtir la dentelle
D'une de tes chevrettes ou agnelles!
Ainsi je pourrais paître tranquillement
En silence toujours à tes côtés
Et m'endormir aux sons du pipeau
Et de rêver que je suis une alouette
Sur les airs de ta musette
Ô mon pastoureau qu'il est beau ton troupeau!

Ô ma pastourelle que tu es belle ma gazelle!
Que de fois je me vois en songe
Dans la peau d'un de tes chevreaux et agneaux!
Ainsi je pourrais brouter gentiment
En silence toujours à tes côtés
Et roupiller tout juste à tes pieds
Et rêvasser que je suis un rossignol
Sur les airs de ta viole
Ô ma pastourelle que tu es belle ma gazelle!

C'est dans cette nuit étoilée de pâle lune
Qu'on entendit en écho dans le lointain mil adagios
Et les sons de la musette se marièrent à ceux de la viole
Et les chants de l'alouette épousèrent ceux du rossignol...

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .