agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 5699 .



LE PRIX NOBEL
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Boris_Pasternak ]

2009-07-28  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Guy Rancourt



Hommes, liberté, lumière
Sont tout près, mais sur mes pas
J’entends approcher la meute :
Je suis pris, bête aux abois.

Forêt sombre, et sur la rive
De l’étang le tronc d’un pin.
La retraite est impossible,
Mais advienne que pourra.

Quel méfait m’a-t-on vu faire,
Suis-je un monstre, un meurtrier?
J’ai sur ta beauté, ma terre,
Fait pleurer le monde entier.

Mais, déjà près de la tombe,
Je le vois, ce temps prochain :
Haine et vilenie succombent
Au puissant esprit du bien.

Mais la traque est plus pressante.
Non, ma faute, c’est ceci :
Ma main droite est hors d’atteinte,
Celle que mon cœur chérit.

Et le cou pris dans la corde,
Je voudrais qu’en ce moment
Ma main droite puisse encore
Essuyer mes yeux brûlants.
Janvier-mars 1959

(In L’Éclaircie, 1956)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .