agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1133 .



Big Bang Pulsation
personnelles [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [syriuseyes ]

2011-12-05  |     | 




Big Bang Pulsation

Un point! Le début de l’univers n’était qu’un point, infiniment dense. Empli de l’énergie qui allait donner la matière, détenteur de la matière qui allait donner nos âmes, rempli de nous en ce temps ou le temps n’existe pas encore.

Explosion! Le point à présent s’étend dans toutes les directions dans ce qui n’a pas encore de sens. Les premières particules se créent, se rapprochent, dans une danse universelle, pour créer d’autres particules plus complexes qui s’attirent elles aussi, comme irrésistiblement appelées à fusionner.

Lumière! La complexité des particules et leur attirance engendre les premières étoiles, qui vont s’agglomérer pour donner naissance aux premières galaxies.

Matière! La consomption des astres, la mort des étoiles et l’irrépressible attirance de la matière vers la matière offre à l’univers le terrain de milliard de combinaisons possibles, le terreau des premières planètes.

Vie! Parmi les combinaisons possibles, certains mondes voient des êtres s’animer, toujours mus par ce besoin d’énergie et l’attirance mutuelle. Une incroyable diversité, un florilège de couleur, de sons, la naissance de la perception de la nature par la nature.

Intelligence! Dans le berceau de la vie parfois des êtres ayant une certaine conscience d’eux même voient le jour. Ils développent des modèles, ils cherchent leur place dans cette infinité, ils inventent, luttent, créent ou détruisent. Chacun voulant attirer l’autre dans sa propre pensée du monde, la naissance de la nature pensée par la nature.

Histoire! Des vies, des rêves entremêlés. La complexité de la vie et l’attirance des êtres engendrent les premières villes, qui vont se côtoyer pour donner naissance aux premières civilisations. Des êtres qui agitent leurs mots pour crier leur vide, pour appeler à trouver un sens, pour survivre. Des histoires, des Histoires, des espoirs, des vanités, des arts, des beautés, tant et tant à conter que nul ne pourrait tout raconter.

L’Amour! Et puis il y a toi! Au hasard de mes quêtes et croyances, de mes désespoirs et de mes lassitudes, nos regards se sont croisés.
Un point, une explosion, ta lumière, la matière de ma vie, l’intelligence de notre histoire, mon Amour.
Tant de danses, de feux, de mort d’étoiles, de contingence et de combinaison, de vie mêlées, de générations, tant d’instants jusqu’à toi, jusqu’à nous, dansant parmi les astres, flamboyants.

La Mort! Bon gré mal gré, il nous faudra accompagner les étoiles, laissant derrière nous ce qu’on espère nous rendre immortel, tenter de dépasser la crainte de ne plus jamais se retrouver, remplacer la peur de l’oubli par le silence intemporel et la paix.

Le temps! Le maître en toute chose, ce temps brûlera le soleil, anéantira la terre. Et l’univers en expansion freinera sa course. Les trous noirs absorberont toute matière environnante, jusqu’à s’avaler entre eux, jusqu'à s’avaler eux même, jusqu’à devenir un, jusqu’à ce que l’univers se contracte et ne redevienne qu’un point ! Infiniment dense. Jusqu’à recommencer.

Infini! Explosions et contractions de l’univers. Recommencement incessant de la création et de la destruction. Avec une infinité de combinaisons possibles à chaque pulsation.
Et dans tous ces possibles, avec un temps infini, nous avons vécu, nous vivons et revivrons notre histoire mon amour, indéfiniment.
Dans le battement de cœur de l’univers nous dansons éternellement, comme les étoiles, irrésistiblement appelés à nous rencontrer.


.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .