agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 11270 .



L’ANIMAL DANS LA PEINTURE EXPRESSIONISTE: FRANZ MARC
article [ Arts ]
Isabelle Kapp (Maître de Conférences à l’Université de Szczecin – Pologne)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [SILVA ]

2004-07-27  |     | 




Franz Marc (1880-1916) est un peintre allemand expressionniste de la nature. Il s’intéresse vers 1906 à la peinture d’animaux dont il étudie l’iconographie avec beaucoup de soin, estimant que ce thème est l’expression même de la force vitale de la nature. Il participe également à la fondation en 1911 du groupe Der Blaue Reiter1 , en compagnie de Kandinsky qui lui révèle la puissance expressive du chromatisme. libre de toute référence à la réalité, cette couleur autonome reflète l’immersion totale de l’animal dans la nature. Le Cheval Bleu I de 1911 associe tout à la fois l’amour de Marc pour la nature, l’animal, en particulier, et les principes spirituels de la couleur bleue.

L’animal en tant qu’image idéale de l’homme
La connaissance qu’a Marc de la nature passe par l'étude de l’animal auquel il associe les qualités de bon, de vierge, de beau et de vrai qu’il ne rencontre pas chez l’homme. L’animal apparaît comme un être moral et comme une image idéale de l’homme. C’est pourquoi il occulte toute représentation humaine dans ses peintures au profit de l’animal. Toutefois, sa peinture animalière ne peut en aucun cas être confondue avec une peinture de genre, car les paysages n’apparaissent plus que comme un espace vital dans lequel les animaux évoluent.

Peindre la façon dont l’animal voit le monde
Marc aspire à une simplification formelle et chromatique devant lui permettre de peindre l’«être absolu» des choses ; il ne s’agit plus pour le peindre de représenter tel que l’homme le voit mais la manière dont l’animal voit le monde. En épurant ainsi sa peinture, il parvient à libérer le tableau de tout élément anecdotique au profit de la pureté du paysage et de la silhouette d’animaux typiques. Ce principe de simplification engendre également le refus de tout superflu dans son œuvre.

En travaillant à l’étude des contrastes de complémentaires, il attribue egalement à chaque couleur primaire une qualité. Le bleu reflète le principe masculin austère et spirituel ; le jaune, le principe féminin doux, gai et sensuel ; quant au rouge, il est l’attribut de la matière et de la violence combattues par les deux autres pour être surmontées. Le mélange de ces couleurs engendre aussi une interpénétration de leur qualité respective. Tigre de 1912 associe, dans des formes anguleuses et colorées, l’animal du paysage dans lequel il semble se fondre en totale harmonie.

Le passage à l’abstraction
L’évolution picturale de Marc s’est déroulée en trois étapes allant du figuratif à l’abstrait en passant par l’animal. Apres avoir trouvé l’animal tout aussi laid que l’homme, il se décide à abandonner toute référence à une entité « objectivable »dans le but d’atteindre la pureté spirituelle et immatérielle. Combat de formes de 1914 est un exemple de l’aboutissement de sa réflexion picturale où désormais toute référence à la réalité a disparu.


C’est donc grâce à la nature et, plus exactement, à l’animal que cet artiste du début du siècle a opéré sa propre évolution artistique vers l’abstraction.




1Le Blaue Reiter ou Cavalier Bleu (1911 – 1914) est le deuxième moment de l’avant-garde de l’expressionnisme allemand. Il est représenté par un groupe russo-bavarois dont les membres les plus marquants sont Kandinsky, Marc, Macke, Gabriel Munter, Max Pechstein et Paul Klee.

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .