agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3538 .



Dragobetele
article [ ]
La Saint Valentin roumaine

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [angela furtuna ]

2006-02-22  |     | 



DRAGOBETELE
La Saint Valentin roumaine





La fête de la Saint Valentin en tant que célébration du Jour des Amoureux a été adoptée avec enthousiasme par les jeunes roumains.

Ce fait est dû aux nombreuses publicités dont jouit la fête de la Saint-Valentin en Occident, ainsi qu’aux mécanismes bien réglés de l’économie de marché, qui transforment cette journée en une des plus grandes ventes de produits de toutes catégories (cadeaux chics ou folles surprises), tout comme aux grandes affiches et campagnes de publicités.

Son succès s’est propagé à la vitesse de l’éclair, elle est devenue une tradition jeune et vigoureuse, et à présent, toutes les catégories d’âge, avec une préférence dans les zones urbaines de Roumanie, célèbrent cette fête moderne et gaie.

Cependant, les traditions rurales en Roumanie contiennent une autre fête de l’amour et de la joie, appelée « Dragobetele » dont l’origine se perd dans la nuit des temps.




La célébration de cette fête « Dragobetele » varie d’une zone folklorique à une autre, elle a lieu entre le 24 et le 28 février (c’est-à-dire entre le 1er et le 5 mars selon le calendrier « ancien »), Dragobetele fils de la vieille Dochia, et beau-frère du héros végétal Lăzărică est bien souvent appelé aussi «Cap de primăvară » (*début du printemps), «Cap de vară» (*début d’été). C’est un jeune dieu du panthéon autochtone, et chaque village a une date fixe pour le célébrer, date qui varie d’une région à l’autre.

Pour les roumains, Dragobetele s’identifie à Cupidon, le dieu de l’amour dans la mythologie romaine, et à Eros, le dieu de l’amour dans la mythologie grecque (dans les provinces de Munténie, d’Olténie, de Transylvanie et Dobrogea) . Mais quel que soit le dieu célébré, la fête porte le même nom : Dragobete.




A l’occasion de Dragobete, les oiseaux migrateurs se regroupent en nuées, gazouillent, s’accouplent, et commencent à construire les nids. On dit que les oiseaux qui ne se sont pas accouplés durant Dragobete restent sans progéniture jusqu’à la fête du même nom l’année qui suit.
De même que pour les oiseaux, les filles et les garçons de la campagne doivent se rencontrer pendant Dragobete pour être aimés tout au long de l’année. Si le temps est favorable, les garçons et les filles se rassemblent en groupes et partent dans les forêts, en se hélant les uns les autres et en poussant des cris de joie, heureux de cueillir les premières fleurs du printemps.




Dans de nombreuses régions de Roumanie (Transylvanie, Olténie, Dobrogea et Munténie), s’est perpétuée jusqu’à nos jours la vieille coutume disant que les femmes non mariées et les jeunes filles faisaient une réserve d’eau avec de la neige qui n’était pas encore fondue à Dragobete. Cette eau, considérée comme miraculeuse pour l’amour, leur servait à se laver pendant certains jours précis de l’année, pour conserver leur beauté.

En Olténie, Dobrogea et Muntanie, Dragobetele «Cap de primăvară » est célébré le 1er mars, car on le considère comme étant le précurseur du printemps, patron de l’amour et de la joie chez les Roumains.
En Transylvanie, le même Dragobete se nomme «Cap de vară » car il garde sa qualité de divinité populaire, précurseur de l’été, patron de l’amour et de l’esprit ludique et dionysiaque.




A l’heure actuelle, le peuple roumain, plein de vitalité (dont la psychologie englobe un esprit amoureux, aimable et empli de finesse, en même temps qu’il apprécie les anciens rituels de réjouissances et de fêtes en accord avec les rythmes de la nature et de la vie chrétienne) célèbre autant la Saint-Valentin que Dragobete, plus ancien, avec le même bonheur et la même envie de vivre. Il célèbre probablement l’amour avec d’autant plus de soin, qu’il se sent invulnérable face aux menaces et aux dangers.

A la Saint-Valentin, quelques jeunes gens se fiancent juste pour un jour. Ils parcourent dans l’émotion et l’exaltation les jours de féerie qui suivent, quand le printemps s’annonce à l’horizon. Si aucune autre amour orageuse ne survient… ils se marieront précisément à Dragobete.



Les oiseaux commencent à construire les nids, leur chanson inonde la nature. Les jeunes gens crient: « Dragobetele sărută fetele » (*Dragobetele embrasse les filles)...La danse de la vie recommence...


(Traduction: Nicole Pottier)



.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .