agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3736 .



paroles de vie
poèmes [ ]
mon atelier

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [mihamax ]

2004-07-15  |     | 



(de toutes les choses dites seule reste ta voix)

de toutes les paroles ardentes et couvées
de ces voix murmurées parmi les pensées
s'élèvera toujours une seule voix
noyée dans les attentes comme une racine
dans la terre de mes songes

(de toutes les prières dans mon âme
seul reste un peu de cendre)

de l’amas des prières qui se blottissent
dans mon âme à genoux
seul reste un peu de cendre
sur la table d’un cœur crucifié

je suis prête à changer
mon destin de joies contre le tien,
renfermé de tristesse

(dépouillée de tout sens
je monte sur ton cœur tel un mirage
j'escalade tes désirs en réprimant les miens)

toute ma vie je courais
tel un spectre je m’enfuyais
l’amour aux dents

une biche touchée par la flèche d’une idée
devenant diaphane, réelle
puisqu'elle ne peut plus se cacher

tel un secret, un mystère qui n'existe que jusqu’à l'heure
où pénétré de la lumière de la raison,
il tombe entre les mains de son chasseur

mon amour une fois deviné,
comme une sculpture au matin de son vernissage,
je n’ai plus d'endroit où me cacher
je n’ai plus de pierre où songer

dépouillée de tout sens par ton amour
regard après regard
larme après larme
je monterai
vers ton cœur tel un mirage
avec mes yeux de fata Morgana

je conquerrai tes désirs, l'un après l’autre
dans mes escalades sans repos
j'oublierai, je renonçerai, je réprimerai les miens


laisse-moi tes souvenirs
taches blanchissant sous la lumière
feuilles volantes de ta vie cryptées dans tes paumes
souche d'où les pages arrachées à ta vie retourneront un jour
destin éternel incrusté d'arabesques sur ton front

laisse-moi
les paupières de tes yeux remplies de ta douleur
je garderai leurs réflexions

ainsi je pourrai respirer le sourire de ton corps
renaissant
en disparaissant pour un instant
profond
dans la couleur de mon sang
repliant tes ailes
comme pour un dernier triple saut.

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .