agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3591 .



concerto
poèmes [ ]
(con violino solo obligato)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2009-01-19  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



sur une note en fuite de la portée
une pierre roulait à l'arrière d'un train
elle m'a rejoint à la première station
elle est montée et est entrée dans le compartiment du wagon

pourrais-je m'asseoir
a-t-elle demandé

une feuille une plume et une mouette
une fleur d'un peuplier
oublié sur la route

que je te dise quoi et comment
avec alors et
maintenant

j'en étais resté ici
à sa question
tombée dans ma pensée
les autres s'étaient égarées entre

une pierre couverte d'algues vertes et bleues
rencontra une grande méduse et un poisson

vois comme le nœud se serre dans la vie et dans le rêve
lorsque tu sais que dans la quête se trouve le pont d'un gouffre
lorsqu’il s’égoutte en un instant sur l'œil du renom
et s’écroule en toi la chaleur de la semence du bonheur

cette gouttelette-là roulée dans une feuille de chêne
est ce même point de dé
endormi entre

ici le poète s'est arrêté il a tourné la page et il a lu
concerto con violino solo obligato

quelques pages auparavant
d'une charrette tirée par des souvenirs et une rage de dents
glissèrent trois pétales et une feuille rare

Place Ovide à l'intersection des souvenirs la pensée s’emplit des rues amassées devant un joueur tricheur (légèrement myope, de telle manière que lorsqu’on le regardait droit dans les yeux, son regard glissait dans une pensée cachée)

si tu avais bien observé
comment il passait
entre les deux chaises
et le groupe de personnages
tu aurais vu qu'il
nous arrive toujours d'attendre ou courir

aujourd'hui concertino est un corridor et une haute falaise assez rocheuse d'où le Tymp mord timidement…

il était une fois toute une nuit habillée de coquelicots
la tasse de café bon augure nœud fort marquage
papillons anonymes violoncelle sous la clé venus sur les ailes du vent
c’est ici que commence le long moment une bouchée de seuil

silences après silences se sont amassés dans le trou d'une pomme mangée par un ver
et dans le pas voûté par les attentes le tourbillon de neige filtre la lumière

la tempête de sable les bons moments
un coquillage écho nocturne
le sens entre
il est tard
par-dessus l’escalier
au carrefour le désert les pas nus
l'éclat de la sphère le jour des portraits

les silences rentraient du vignoble frémissant de lumière jaune rougeâtre
l'esprit égaré dans les folies du moût du raisin
un fourneau brûle à grand feu sous l'eau de vie laissant entendre grésiller les nervures du temps
dans le sang s’entassent de nouvelles torches sous la pression de sanglots gémissants





Constanta, le 17 septembre 2008
(signe pour ma sœur)


d'après "concerto" (con violino solo obligato), de Ioan-Mircea Popovici

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .