agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 401 .



La belle Marion
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2023-04-17  |     | 



À ma nièce Marianne Poulin Veilleux



Vous vous souvenez de la belle Marion ?
Non elle ne venait point de St-Hilarion ou de St-Pantaléon,
Digne princesse de notre lointaine Albion
Elle trônait en Reine et Maîtresse sur son canton.
Ah si vous savez comme elle faisait tourner des têtes
Sur son passage !
On l’avait surnommé « Miss Torticolis »
Tant elle semait à tous vents
Le tournis dans le cœur et le corps
De toutes ces jeunesses qui la courtisaient
Hélas sans succès !

Est-elle amoureuse la belle Marion ?
Et de qui Marion ?
-Oh laisse-moi deviner je t’en prie…
Du beau et grand Léon de Lyon ?
De Gaston, le fils du forgeron ?
De Raoul, le cadet du bedeau ?
Pas de Guillaume, ce vieux maquereau ?
-Non mon ami ! Tu n’y es pas du tout !
Tu erres de bout en bout !

Amoureuse, dis-tu ?
De qui Marion ?
-Dis-le-moi je t’en supplie !
J’en meurs d’envie !
Laisse-moi encore deviner !
Du vieux garçon Clément qui te fait des yeux doux ?
De Réjean si rigolo, fils aîné de monsieur Lehoux ?
Du gros Alphonse, jeune, veuf et obèse ?
Du jeune et timide Israël, rabbin du diocèse ?
-Non, non et non mon cher !
Tu ne trouveras point, ni aujourd’hui ni demain !

Amoureuse, dis-tu ?
De qui Marion ?
-Ne me le dis pas tout de suite ma chérie,
Donne-moi une dernière chance, je t’en supplie !
De Frédéric qui joue du piano et de la musique ?
De Franz, bel Allemand plein de fric ?
Du petit Zéphirin, grosse tête et prof à l’université ?
De Dominique, notre second voisin, jeune député ?
-Nenni ! Tu es toujours dans le champ !

Amoureuse, dis-tu ?
De qui Marion ?
-Dis-le-moi ma chérie,
J’en meurs d’envie !
-Je suis amoureuse du grand frère de Madelon
Ma seule amie et confidente.
-Et à quoi ressemble-t-il ce garçon ?
-Ah si tu le voyais !
Il est beau comme un cœur !
On dirait un preux chevalier tout droit sorti
De la cour d’Arthur et de sa Table Ronde.
C’est mon Ivanhoé et mon Lancelot !
C’est ce beau garçon qui met mon cœur en compote
Et mon corps tout en frissons !
-Ah bon ! Chanceuse es-tu ?
Et quel en son nom ? Dis-le-moi ?
-Cupidon !

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .