agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Rom�nesti - Romanian Poetry

poezii


 


Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1571 .



Les tags
poèmes [ ]
aux maniaques du tracé tricolore

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Reumond ]

2013-09-04  |     | 



Levant mon pinceau au ciel
Comme la flèche d'une cathédrale
J’ai tagué un psaume dans un azur trop bleu
Pour être honnête...

Le même ciel à demi-mot m’a répondu par une averse décolorée
Alors, faute de réponse claire
J’ai tagué l’horizon à grands traits de sang
Le coucher de soleil m’a restitué la couleur
de ma propre tristesse.

J’ai tagué mon enfance
Comme on joue la vie
Et la couleur a joué le jeu !

Si la vie tague les maux sur nos corps si fragiles
C’est que les maux en valent la trace
Telle l’empreinte des regards
Aux iris chamarrés
Sur tous les chemins empruntés
Depuis de rupestres tags
Tracés au pourtour des mains

Tags,
Aux grands bombages des âges
Graffitis comme des voyelles
Rimbaldiennes
Sur ma peau nue
Inscriptions de l’être
Scarifié de stylets
Dans l’espace éploré
Lieu polychrome
De cette
irascible traversée du temps

Maniaque des tracés
Tricolores
J’écris mot à mot
Je crie les couleurs
En fresques éblouissantes
Des graphes d’arc-en-ciel
Traits pour trait
Clameurs de ville

Tags
à corps et à mur
Criblés de rêves
D’appels à l’aide
Ou bien couvert d’injures
De sommations crues
Et de requêtes vives
Sans nuance...

Colorés
Les murs déploient
L'existence
Comme des livres d’images

Calligraphies
Enluminures
Et bariolages …

Sur les briques grises
En plein courant d’air
Je vous laisse là
Mon testament coloré

À coup de bombe les hommes
Se taguent de partout
Ou se targue autrement
Comme se narguent
les fusils chargés de rancœurs

Partouze de couleurs
Violentes
De récriminations diverses
Dans la perversion des pinceaux
Libres
Et des grands jets
Décalco
Maniaques

Poésie
En exergue des façades
Des wagons
Sur la toile des villes mortes
Ou à la cimaise des cimetières
Comme en de nouvelles galeries
D’art brut.

Liège Septembre 2013

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .