agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 329 .



Les vertus de l’eau de Pâques de ma mère
personnelles [ ]
Souvenir

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2022-04-18  |     | 



L’eau de Pâques ? Oh ça me fait remonter loin, très loin dans le temps ça. J’étais encore gamin, peut-être dix ou douze ans à peine. Les matins de Pâques, j’entendais bardasser en bas ma mère qui se préparait à aller cueillir son eau de Pâques à la petite aurore avant que le soleil glisse son œil de vison au-dessus de l’horizon.
Pas trop loin de la maison, il y avait quelques rigoles bavardes après le début de la fonte des neiges. Ma mère partait avec ses quelques flacons à la recherche de cet élixir qui lui servirait une bonne partie de l’année pour chasser virus et microbes. Revenue à la maison, elle rangeait précieusement ses fioles dans un tiroir de sa commode, véritable pharmacie !
Elle si croyante, elle vouait un culte sacré surtout envers ses deux idoles : la Vierge Marie et sa maman la bonne Sainte Anne. Mais sa foi en l’eau de Pâques était sans borne ! Pour elle, aucune maladie ne pouvait l’emporter sur cette eau pascale aux vertus miraculeuses !
Combien de fois ne l’ai-je pas vu sortir l’un de ses flacons et se frictionner soit les jambes ou les bras et adieux les varices, l’eczéma ou encore le psoriasis !
Combien de fois ne l’ai-je pas vu sortir l’une de ses fioles et se gargariser la bouche et adieux le scorbut, l’amygdalite, le mal de gorge ou encore la stomatite aphteuse !
Combien de fois ne l’ai-je pas vu sortir l’une de ses bouteilles d’eau de Pâques et d’en avaler quelques bonnes gorgées et adieux les brûlements d’estomac, la crise de foie, la colique ou encore la gastroentérite !
Non, mes amis, je vous le dis et je vous le jure, pour ma maman son eau de Pâques valait bien mieux que cent pharmacies et mil docteurs ! Pareils à ses cierges bénis et ses rameaux capables d’éteindre le feu et de museler vents violents et tempêtes, son eau de Pâques n’avait pas son pareil pour faire fuir maladies, virus et autres petits chenapans de microbes !
Je suis presque sûr et certain que si ma maman était encore parmi nous, son eau de Pâques aurait terrassé ce "mausus" de coronavirus ! (rires)
Joyeuses Pâques !
Et surtout, gardez la forme et le sourire !
Amen !

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .