agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3838 .



Des toiles du hasard…
scénario [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [kacem_loubay ]

2006-06-04  |     | 




DES TOILES DU HASARD…

…Suis-je venu par un simple hasard ?
Un accident de circonstance
Où dans un lit où deux penchants
Finissent par m’engendrer…
Je ne sais que dire… !

Est-ce par une belle journée
Par une nuit étoilée
Ou par une sombre providence… ?
Je crois encore, puisque j’existe… !
Mais le regard que je verse
A une glace sans tain
Me dit : laisse passer tes questions
Vois devant toi sans te détourner
Le temps n’a pas de rives
Tu n’es qu’une goutte d’eau
Qui coule dans l’éternel fleuve…

Et je cherche l’origine de ce nom
De cet ancien baptême
Et lorsque je cherche un appui
Les témoins de cet acte
Ne figurent plus sur terre
Je lève les yeux vers le soleil
Je scrute les étoiles
Et même le rescapé des voisins
A perdu la mémoire
Alors le tout se détourne
Je me dis dans le silence
Point de repère
Et personne ne peut s’en souvenir… !

J’essaie de dénouer les trames
Fouille le nœud apparent
Le cordon ombilical tient un tatouage
Et ne me révèle pas son origine…

J’ai grandi dans une ruche
Les uns se sont envolés
D’autres tiennent encore
Et moi je suis un chemin
Et cette route empruntée
Ne mène nulle part…

Par accident j’ai pris deux axes
L’un se trouve à la croisée d’un sort
L’autre me fait chanceler
Une langue qui m’ouvre les bras
Et l’autre, maternelle en proie à sa perte
J’écris dans la paroi de l’autre frontière
De cette rive qui déplace l’océan
Je vis ainsi à califourchon
Par accident, je ne sais que dire…

Je suis ce poète qui vit à l’ombre
Et à chaque saison je me sens renaître
En traduisant les diverses visions
En une sorte d’alphabet coloré
Je peins chaque instant mes rimes évadées
Sur une sorte de toile à l’état virginal
Où je refuse de la mettre sur un chevalet…

© kacem loubay
Vendredi 17 Février 2006
Khénifra – Maroc
Loubay_k@yahoo.fr
Le poète de l’autre rive


.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .