agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 
Textes du même auteur






Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 551 .



La Grèce du capricieux amoureux, Zeus (23)
prose [ ]
À Épidaure avec le dieu de la médecine et... le "coucou" Zeus chauffé au sein d'Héra (La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même.)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [dorarab ]

2014-02-03  |     | 



D'Argolide, vers le sud, route d'une nouvelle légende, on est passé par Épidaure, sur la terre sainte parcourue par Zeus et Hera, où se trouve le sanctuaire d'Asclépios, le dieu grec de la médecine, fils d'Apollon et Corônis (repris par les Romains sous le nom d'Aesculapius), où j'ai écouté le mythe érotique de Zeus et de sa sœur Héra, qui deviendra son épouse.
On s'éloignait de Nauplie dans le balancement de l’autocar, invitant à un assoupissement et à une sieste prolongée après, d'une part, le petit-déjeuner copieux avec de l'ail habituelle de la cuisine grecque et, d'autre part, la toujours insatiable - raison pour qu'elle est donnée imperceptiblement et en quantités énormes - nourriture spirituelle consommée durant le matin sous la forme de sandwich: tranches d'impressions de voyage entre tranches de mythologie...
Un passage de homérique "Hymne à Asclépios": "Je commence par chanter le guérisseur de maladies, / Asclépios, fils d'Apollon, et que la divine Corônis, / fille du roi Phlégios, enfanta dans la plaine de Dôtios, / pour être une grande joie aux hommes / et l'apaisement des douleurs mauvaises." Je me suis arrêté ici parce que j'avais besoin d'assoupir même pour un quart d'heure.
…On aprochait d'Épidaure. L'historien Piochlecescu a commencé une petite conférence:
- La mythologie grecque est déroutante sur le lieu de naissance d'Asclépios. Ainsi Hésiode, dans les "Grands Achéens", considére la naissance du dieu en Thessalie, tandis que le poète Isillos, épidauren par sa nature, prône "pro domo" et affirme que Asclépios est né just à Épidaure. Le philosophe Pausanias nous a laissé le témoignage que, lors d'une visite à Épidaure, les habitants ont lui dit à un mythe de la naissance d'Asclépios. Le roi Fleghias est venu pour la première fois dans le Péloponnèse, en étant accompagné de sa fille Corônis. Il était déjà enceinte avec Apollo à l'insu de son père. Immédiatement, Corônis secrètement a grimpé sur le Mont Tition, près d'Épidaure, où elle a accouché Asclépios. Immédiatement après la naissance, la jeune mère est morte, et le nouveau - né a été allaité par une chèvre et défendu par un chien jusqu'à ce qu'un berger est venu. En voyant que l'enfant était entouré d'une lumière divine, il se mit à adorer immédiatement et l'a emmené à son abri. Ensuite, Apollon a pris Asclépios et l'a donné en charge au centaure Chiron. Les centaures sont des êtres fabuleux, avec la moitié inférieure quadrupède, cheval, et celle supérieure de l'homme. Ils sont en nombre variable, le plus connu en étant: Chiron - le plus sage. Chiron a enseigné Asclépios les secrets de la médecine et des plantes médicinales. Mais le mentor a été dépassé par le disciple d'origine divine, qui a commencé à deviner l'avenir et, plus important encore, de produire le miracle de la résurrection. Zeus, quand il a apprit que Asclépios a commencé à changer l'ordre naturel du monde, de sorte que les mortels deviennent immortelles, comme les dieux, il l'a tué par la foudre. Combien les dieux ressemblent avec les hommes!...
…On est entré à l'intérieur du sanctuaire d'Asclépios. L'historien Piochlecescu a fait la remarque:
- Ce que vous voyez au loin, en face de l'entrée, vers le nord, qui domine le paysage environnant est le mont Arahnaion, où ont erré Zeus et Héra.
La guide est venu avec quelques explications: "Le sanctuaire d'Apollon comprend principalement: 1) les propylées, soit l'entrée monumentale; 2) Le temple d'Asclépios, où, à la statue du dieu Asclépios, se faisait d'offrandes végétales ou animales; 3) «l'abaton», soit la salle immense où les patients passaient une nuit dans l'espoir qu'ils auront la vision guérissante avec le dieu Asclépios; 4) l'amphithéâtre où ont eu lieu de spectacles. Au début, personne n'était pas demandé de quoi ils ouffrent et on ne donait pas de prescriptions recommandées et de traitements médicaux. Il était suffisant que le patients - d'aveugles, de muets, de boiteux, de paralysés, de femmes stériles, de blessés par la guerre - passent une nuit à «l'abaton» que, le lendemain, ils se réveillaient guéris. Ils sont restés gravés 69 témoignages de guérisons miraculeuses, due seulement à la simple présence du dieu Asclépios dans «l'abaton» ou aux offrandes faites en face de la statue".
...Le temple d'Asclépios - quelques dizaines de pierres, c'est tout ce qui est resté après le passage dévastateur du temps. De la part des Grecs est venu le dire: "Panta rei" (Tout coule), de même, les grecs nous ont donné le dieu Cronos, qui a mangé sa progéniture, soit que le temps détruit tout. La guide nous a fourni quelques détails: "Le bâtiment a été conçu par Théodore en 380 avant JC et la construction a duré cinq ans. Elle est une construction periptère, c'est-à-dire qu'elle est entourée par des colonnes: 11 sur le côté de 24,5 mètres de et six sur le côté de 13,20 mètres. Au milieu était la statue du dieu Asclépios, en étant assis sur un trône et en tenant le sceptre si célèbre et aujourd'hui, entouré d'un serpent".
…On est arrivé aux vestiges de "l'abaton", une construction longue de 75 mètres et large de 9,45 mètres, de quelle ont restées seulement la fondation et certains segments de colonnes. J'ai marché sur le périmètre de la fondation, en essayant d'imaginer l'atmosphère de "l'abaton", il y a plus de deux millénaires avant, pendant les nuits guérissantes par les visions avec le dieu Asclépios: personnes se trouvant pêle-mêle sur le sol, gémissements, senteurs lourdes ensemble avec beaucoup, beaucoup d'espoirs, comme dit le proverbe grec : "Dans la malheure, les gens se sauvent par l'espérance".
…On est monté sur le dernier graden de l'amphithéâtre, l'un des meilleurs construits en raison de l'élégance et de l'acoustique conçues par l'architecte, sculpteur et théoricien de l'art, Polyclète, au IVème siècle av. J.-C. La guide a fait un test: du centre du diamètre formé par par les tribunes, elle a laissé tomber une pièce de monnaie sur une dalle de marbre, et le bruit a été entendu parfaitement par nous, les touristes, comme si nous aurions été à une distance de quelques pas.
…Arrêt au musée du sanctuaire d'Asclépios. Dans le vestibul, sur une stèle commémorative j'ai lu: "Pandaros de Thessalie avait des taches sur son front. Quand il s'est endormi dans "l'abaton", il a eu une vision. Il lui a semblé que le dieu (Asclépios) a bandagé sa tête avec une bande un bourgeon et a lui commandé que le matin, quand il va sortir de "l'abaton", il doit donner la bande au temple. Le matin, il a constaté que, en effet, il avait un bandage sur son front. Il a enlevé la bande et le front était propre. Le taches dues à la maladie étaient sur la bande. Alors, il l'a fait comme don au temple. " Une autre stèle rappele la production d'un miracle qui n'a même eu besoin de passer une nuit dans "l'abaton": "Un enfant muet est venu au sanctuaire pour se guérir. Après avoir donné les sacrifices préliminaires à Dieu, le servant, qui portaient le feu sacré, se tourna vers le père de l'enfant et a lui demandé: «Prometez-vous que si vous obtenez la guérison de votre enfant, vous venez et l'année prochaine pour apporter des offrandes au dieu (Asclépios), comme une récompense pour la guérison?" Soudain, l'enfant a dit: «Je le promets!»".
…On a quitté le sanctuaire d'Asclépios. L'historien Piochlecescu a commencé le mythe de Zeus et d'Héra par une question:
- Est-ce que vous vous rappelez qui sont les enfants de Zeus avec Hera?
- Les enfants, a répondu l'étudiant, sont deux dieux, Arès et Héphaïstos, et deux déesses, Hebe et Ilithyie. Arès - dieu de la guerre, Héphaïstos - dieu de l'artisanat, Hebe - échanson des dieux, et Ilithyie – la déesse de l'enfantement.
- Le mariage de Zeus avec Hera – sa sœur! - a eu lieu sur le mont Ida en Crète, où il est né "le Père céleste"... Vous avez remarqué que le sceptre d'Hera a dans sa extension un... coucou! Eh bien, Hera pris l'oiseau dans la tête du sceptre pour rappeler à Zeus, quand il le voit, comment elle a été dupée par le maître de l'Olympe pour qu'il soit sûr qu'elle va le prendre comme mari.
- Comment? s'est élancé l'étudiant.
- Il est dit que dans un hiver glacial, comme rarement il arrive en Grèce, Zeus s'est métamorphosé en coucou et, en tremblant de froid, il est venu dans la voie de la vierge. En compatissant, Hera l'a pris à sa poitrine pour le chauffer, mais Zeus est revenu dans son état d'origine.
- Et, si vouz me permettez poursuivre le mythe, Zeus n'est plus parti de là-bas jusqu'à ce que Héra ne l'a pas accepté comme homme, c'est-à-dire, excusez moi, j'ai voulu dire comme mari, a terminé l'étudiant le mythe.
- Vous ne voyez dans la mythologie grecque que de défauts humains capitals: l'adultère, l'inceste, le cannibalisme, le meurtre, en général, le parricide, le fratricide!
- Et le viol, a ajouté le disciple...
- Jusqu'à la fin du voyage, vous vous allez rendre compte que la mythologie grecque a ses bons côtés, à savoir: le point 1, est la plus poétique, ses références en provenant, principalement, des poètes Homère et Hésiode, le point 2, a été la première au monde qui a désacralisé les dieux, de sorte que, le souspoint 2a, les dieux peuvent être trompés par les hommes, le souspoint 2b, les dieux peuvent être exclus de l'Olympe, et le souspoint 2c, les hommes ont la possibilité de devenir olympiens...

.  | index











 
shim La maison de la litérature shim
shim
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .