agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 3408 .



Histoires normandes non encore écrites (IV). Le gouffre de Pascal
presse [ ]
Rubrique « Zoom in Europa », Monitorul

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [angela furtuna ]

2006-09-19  |     | 



Histoires normandes non encore écrites (IV)
Le gouffre de Pascal



Blaise Pascal, étant déjà devenu vers la fin de sa vie un célèbre homme de sciences et écrivain français, fut tout prêt de mourir en cette année 1654 dans des circonstances nullement héroïques : se trouvant dans sa voiture, à l’approche du pont de Neuilly, il assista impuissant à la scène, où les chevaux de la voiture, soudainement emballés, s’étaient mis à se débattre et à galoper furieusement. Six ans plus tard, c’est-à-dire jusqu’à la fin de sa vie, Blaise Pascal soufrait d’une phobie aigüe, d’une peur obsessionnelle de la mort, ayant toujours en face de lui un gouffre immense qui l’avale sans aucun doute.
Bien évidemment, le gouffre était symbolique, décrivant le vide entre deux mondes : celui réel, de la vie, et celui de la mort, pour lequel tout ce qui est vivant n’est qu’un monde effrayant. Ainsi se regardent-ils entre eux, ces deux mondes totalement différents, -se déchirant et déchirant celui qui le contemple-, avec peur et anxiété. Deux mondes qui se perçoivent l’un l’autre au travers de clichés, de préjugés, et qui manquent d’un minimum de reconnaissance réciproque et d’acceptation symbolique. Deux mondes qui se situent de part et d’autre d’un gouffre immense.
C’est à peu près sur ce mode paranoïaque que fonctionne depuis des centaines d’années le mécanisme qui induit réticence, suspicion, rejet, voire même antagonisme total entre Occident et Orient. C’est l’un des mécanismes classiques générant des paradigmes psychiques, sociologiques, sociaux, et culturels divergents, et dans ses formes les plus accentuées, extrêmisme et xénophobie, peur de l’autre, rejet de celui-ci. Je me dis que nos mondes peuvent se rencontrer à un niveau plus profond aussi, c’est-à-dire bien au-delà du superficiel consumérisme, si nous commençons à nous regarder les uns les autres – occidentaux et orientaux- avec une bienveillance et une curiosité aimable, avec une prudence respectueuse, ceux qui ne font que se saluer, qui deviennent ensuite voisins, et qui au fur et à mesure partagent le même ciel, le même air, la même eau, les mêmes regards, les mêmes pensées. Et la même peur de l’étranger, jusqu’à la dissoudre complètement dans l’encre sympathique du dialogue.

Au bord de la Manche, près du port de Fécamp, la ligne d’horizon n’est jamais tracée clairement, comme celle de la Mer Noire : un mystérieux fond océanique absorbe l’imaginaire des regards sur le plus original des modes possibles. Ces deux mondes peuvent se rencontrer, je me réveille en répétant ces mots seule sur le rivage, entourée de mouettes argentées que les français appellent les goélands.


Dans un célèbre autre port normand, Le Havre, je me trouve nez à nez avec une autre métaphore du dialogue qui peut rapprocher nos deux mondes, cette fois-ci, à travers l’art. Dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain du Havre, le musée Malraux présente des œuvres de nombreux artistes de la scène internationale, tous suivant le même thème du palindrome. Qu’est-ce qu’un palindrome ? eh bien, le dictionnaire Petit Robert nous fournit les explications nécessaires : le palindrome est un groupe de mots que l’on peut lire soit de gauche à droite, soit de droite à gauche, tout en gardant le même sens. Vidéo, peinture, sculpture, littérature (signe de bon augure pour moi ! qui n’ai jamais trouvé de figures intéressantes dans ces épreuves), photographie, musique… Ces œuvres traitent de thèmes identiques à double lecture, de renversements divers et possibles, de dialogues, de dédoublements, mais aussi de contemplations, éternels commencements autant que de manières d’aspirer à l’infini. J’ai découvert des pièces inédites et des œuvres signées par Gary Hill, Hervé Robbe, Dana Claxton ou Ed Ruscha, dans cette première exposition au monde qui rassemble de nombreuses réflexions de grands artistes autour du thème du palindrome. Au final, les visiteurs peuvent se hasarder à participer aux jeux de palindromes. Et l’idée avec laquelle je repars de là est toute emplie de victoire : nos mondes peuvent se rencontrer et on peut les parcourir autant de gauche à droite que de droite à gauche, tout en conservant ce même sens de berceau de l’humanité. L’art est la meilleure avant-scène du politique, me dis-je. Le consept d’intégration et de globalisation qui est à la base de la construction d’un puzzle comme l’Europe de l’année 2007 doit tout d’abord traverser l’esprit espiègle d’un artiste génial qui a néanmoins tiré tous les enseignements du dernier jeu frénétique planétaire, celui de l’Internationale communiste qui a raté, se transformant en un triste souvenir.


Sur le bord de mer, au Havre, la marée balaie deux fois par jour les châteaux de sable de l’histoire. Il existe des jeux qui ne font pas de victimes. L’Europe dans laquelle je crois, moi, est l’un de ceux-là, où les mondes occidentaux et artistiques viennent paisiblement l’un à la rencontre de l’autre, tout comme la marée sur le ferme relief des rochers assoiffés. Autrement dit, le gouffre de Pascal doit finalement disparaître.

(Traduction : Nicole Pottier)


Angela Furtună

Ecrivain, publiciste
Membre de l' Union des Ecrivains de Roumanie



.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .