agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 4883 .



J’étais arrivée jusqu’à elle
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Ileana_Mãlãncioiu ]

2004-12-06  |     |  Inscrit à la bibliotèque par Marina Nicolaev



J’étais arrivée jusqu’à elle, je frappais au portail,
j’ai entendu sa voix, comme retenue,
puis ses pas au-delà de la paroi de pierre
et j’ai commencé à crier que j’étais venue.

Qui êtes-vous, m’a-t-elle demandé, et qui cherchez-vous ?
peut-être étions-nous heureux mais tout est déjà dans l’oubli
mes sœurs sont les filles mortes
à trente-trois ans inaccomplis.

Tu ne te souviens plus de moi ? l’implorais-je,
je t’apportais des anémones et des pommes au four
et j’ai veillé à ton chevet, immobile,
pendant sept nuits et sept jours.

Tu es morte dans mes bras, aurais-je voulu ajouter,
seulement il n’y avait plus de voix ni d’oreille qui s’étonne,
ma sœur m’avait ouvert la porte mais je venais d’apprendre
que nul ne meurt jamais dans les bras de personne.


Traduit du roumain par Annie Bentoiu.
Editions Eminescu 1984






.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .