agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 904 .



détail 4498
poèmes [ ]
trace 4811

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2008-08-25  |     | 



les plus simples gestes valent une fortune, comme un trésor trouvé, sans le chercher, sous une pierre dans la cour de l'enfance d'un olivier, qui a grandi heureux près d'un mur blanc de pensées, bâti par un Paradis inconnu… que seulement le Petit prince le connait... presser les feuille de peuplier ou de tilleul, de chêne, de cerisier ou une feuille de vigne... comme elles tomberaient en signets là où tu es resté quelque temps au paravent… puis, ailleurs, là où tu dis qu’un beau jour j’arriverai, les bras pleins d’espoir, tout près de toi...

à la porte de mes rêves, tu as laissé souvent La Grande Ourse, pleine de fleurs de ton jardins ensoleillé, où pousse l’arc en ciel des abeilles… j’ai toujours ouvert la fenêtre à l'entrée de mon coeur, du matin vers le grand jour, dès l’aube jusqu’au crépuscule… j’ai tout pris dans la joie de l’ode du bonheur… mais toi, très attentif, m’as vite volé une étoile… moi, je me disais : voilà, quel beau nuage!... j’étais déjà sur l’Ile sans péchés, où il y a un puits avec une roue, et non un balancier… sur son frontispice c'est inscrit comme une empreinte de mots en larmes : voyageur, arrête-toi, ne passe pas sans me voir, viens boire de mon eau cristalline, pour te rafraîchir et penser à Dieu...

je m’arrête à ta source, je bois de tes mains… et je t’aime sans trahir personne... près d’un puits dans le désert de la solitude, on n’est jamais triste...



.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .