agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 169 .



Ô Syrie !
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2018-02-27  |     | 




À toutes les victimes des massacres en Syrie


Ô Syrie !
Qu'a-t-on fait à mon pays ?
Jadis il fut un temps
où coulaient le lait et le miel
sur nos terres...

Ô Syrie !
Qu'a-t-on fait à ma patrie ?
Jadis il fut un temps
où coulaient le vin et l'hydromel
dans nos veines...

Puis sans crier gare,
vint l'orage
avec ses éclairs foudroyants
et ses tonnerres assourdissants.
On n'entendit plus le chant des grillons ni des alouettes
mais la clameur des canons et des bombes.
Adieu ! les noces et les fêtes foraines !
Adieu ! le temps des semailles et des récoltes !
Adieu ! le temps des carnavals et des réjouissances !

Ô Syrie !
Qu'a-t-on fait à mon pays ?
Je ne vois que destruction et dévastation.
Je n'entends que gémissements et pleurs.
Je ne sens que l'odeur de la fumée et de la putréfaction.
Et cette grand-maman qui s'époumone :
"L'enfer n'est pas ailleurs, c'est ici !"
Et cette mère qui tient dans ses bras
le cadavre d'un de ses enfants.
Et ces chiens et ces bêtes rachitiques
qui errent dans les citées dévastées,
les plaines et vallées ensanglantées.

Ô Syrie !
Qu'a-t-on fait à mon pays ?
Et le silence des riches et des puissants de ce monde ?
Et la trahison de nos dirigeants et chefs d'état ?
Et l'indifférence de nos frères et soeurs du monde entier ?
Qu'espérer de vous qui semblez nous ignorer totalement ?
Oh rien ! Moins que rien !
Vous nous avez complètement oubliés !
Vous vous fermez les yeux pour ne pas voir notre tragédie !
Vous vous bouchez les oreilles pour ne pas entendre nos cris de détresse !
Vous vous gavez la panse tandis que mes semblables crèvent !
Vous sirotez vin et cocktail pendant que nous,
nous mourons de soif !

Ô Syrie !
Qu'a-t-on fait à ma patrie ?
Ah oui ! Je sais, je sais !
Ah oui ! Je ne vois devant moi
que ruine et chaos.
On dirait un immense cimetière.

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .