agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 410 .



L’ombre
poèmes [ ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Violinne ]

2017-04-05  |     | 



Parfois, je la sens comme une vague présence,
Une ombre qui me suit comme une flamme,
Mais hier je l’ai vue, dans le crépuscule, immense,
Et j’ai compris : c’était l’ombre de mon âme.

Elle feuilletait mes livres, elle rêvait mes amours,
Elle était bleue, sereine, souriante,
Quelques torches allumaient ses chemins d’alentour,
Sur lesquels, ses contours coulaient, frémissantes.

J’étais fatiguée, l’espoir était mort,
Le mal de tout le monde m’accablait,
Et tandis que le noir installait son ressort,
Seule, en désert, mon ombre cheminait.

Je l’ai demandé que faire dans ce monde infâme,
Quel est mon chemin, à quoi bon
Vivre comme l’ombre de l’ombre de mon âme,
Oubliée, pour attendre sur un vieux perron,

Je ne sais pas quoi, dans les trains qui viennent
Et qui partent, vers des gares inconnues,
Avec quelques touristes qui regardent, sans rien
Voir et comprendre, de cet affreux continu?

Que faire dans ce monde où le bien va s'abstraire
Comme une vague notion périmée,
La paix est une terre de l’âge glaciaire,
Amor est vieux et blessé…

Les cœurs sont couverts de neige grise et lourde,
Les vieilles innocences tombent en désespoir,
Et seulement l’argent, la bêtise et la bourde
Sentent encore l’envie de vouloir.

Je lui apportais des épreuves… Gémissante,
J’expliquais… je priais… je criais…
De son bleu, l’ombre de mon âme me répond, souriante :
La vie est une cage... on n’a pas de clé…

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .