agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 2466 .



La maison du poète
poèmes [ ]
Hommage

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [gui ]

2012-06-14  |     | 



|
Ah! Si loin dans le temps
Au manoir Juchereau-Duchesnay
Un artiste-poète y séjournait…
Son nom ? Vous vous en souvenez ?
Mais bien sûr que OUI !
HECTOR DE SAINT-DENYS GARNEAU
"Regards et jeux dans l'espace"
Dix neuf cent trente-sept
L'année même des épousailles de mes parents

Entrons secrètement dans la chambre du poète
Petite pièce perdue au premier étage
De l'immense manoir en pierres des champs
Cachée derrière le grand salon
Où sa mère Hermine et son père Paul recevaient
Petit âtre où l'enfant-roi se terrait
Se taisait car la vaste demeure familiale aux mil tentacules
Se resserrait comme une geôle
Se ratatinait comme une prison
Se refermait comme un cachot
Se rapetissait comme un tombeau

Pénétrons discrètement dans l'âme du poète
Au-delà des murs du vieux manoir
Au-delà de ses barreaux
L'artiste s'envole vers le torrent
Courant grondeur et rageur de l'Ontaritzi
Ombilic entre le lac Saint-Joseph et la Jacques-Cartier
En canot sur la rivière et ses îlots
À pied dans les champs et forêts
Havres de repos et de rêves
Regards et jeux dans l'espace pur et l'air frais
La liberté et la paix
Et sa chère solitude
Être seul enfin

Et ta chambre ? Et ta maison ? Et ton manoir ?
Et ta mémoire ? Et tes mémoires ?
Qui racontera tes doutes ?
Tes angoisses ?
Tes délires ?
Tes rêves ?
Ton idéal ?
Qui racontera ta vie ?
Tes parents Paul et Hermine reposent près de toi
À l'ombre de la grande croix de bronze
Au cimetière paroissial
" Là que l'on oublie tout ;
Et là aussi que tout nous oublie "
Avais-tu déjà écrit un jour
Ton frère Paul et ta soeurette Pauline
Nous ont quittés aussi vers d'autres cieux
Seul ton frérot Jean tient haut le cap
Mais pour combien de temps encore ?

Ah! Si loin dans le temps
Soixante-dix années ou presque se sont écoulées
De Saint-Denys Garneau tu nous as quittés
Ce vingt-quatre octobre 1943
Je foule tes lieux et sonde tes dieux
Je scrute tes jeux et sillonne tes espaces
Je regarde partout et encore
En dedans et au-dehors du manoir
Dans ta chambre et près de la décharge
Je te cherche de l'’aurore au crépuscule
Et je crie à tue-tête
Et je hurle à pleins poumons
" HECTOR HECTOR HECTOR
OÙ TE CACHES-TU DANS TOUT CE DÉCOR ? "
Est-ce que tu y dors encore ?
Est-ce que tu y séjournes toujours ?
De Saint-Denys où te terres-tu ?
Garneau où te caches-tu ?
Dans la chaufferie ou le séchoir à grains ?
Le vieux moulin ?
Dans les abattis au loin ?
La cabane à sucre ou l'érablière ?
Les bâtisses environnantes ?
À l'église ou au presbytère ?
Dans les bras de paysannes des alentours ?
POÈTE TE VOILÀ ENFIN !
Je t'ai trouvé où ?
Dans les entrailles du torrent bavard et criard
De l'Ontaritzi
Ta voix résonne d'’entre les pierres et rochers
Ta voix jaillit du courant
Ta voix est rire d'enfant
Ha ! Ha ! Hi ! Hi ! Ha ! Ha !


(Au poète-artiste québécois Hector de Saint-Denys Garneau
qui aurait eu 100 ans aujourd'hui, le 13 juin 2012 !)

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .