agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Publicité Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Poèmes Personnelles Prose Scénario Essai Presse Article Communautés Concours Spécial Technique littéraire

Poezii Românesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur




Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 1887 .



le secret d’un voisin touché par une passion
personnelles [ ]
(les ailes étendues au soleil)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Salvamaria ]

2013-01-11  |   

Literary Translation - Translations of classic and original poetry and other materials %Ce texte est une suite  | 



jadis très tôt / le temps où à l’aide d’une pensée je bougeais les pierres
et j’ouvrais des fenêtres sans les toucher
la maison de l’enfance était dans le voisinage d’une forêt
dans un fourré vert
un clavecin

c’était le secret d’un voisin
touché par une passion

du début
Pãvãluţ du côté de Hoşcu m’a dit
que le seul endroit où mon clavecin est bien tempéré
se trouve dans cette forêt
sais-tu pourquoi elle est si heureuse avec mon clavecin
dans cette forêt vit une absence
que mon clavecin est le seul à la remplir

le monde disait que Pãvãluţ
est emporté sur la planche
d’autres disent qu'il est toqué
il est certain que je me suis mis à joué du clavecin
et après le premier accord
......................
...............................
.........................................

quand je me suis réveillé
la forêt était disparue
*Criş l’avait emporté printemps venu

mon jumeau dit
que cette histoire
est une pure invention
et que la forêt n’a jamais existé

je savais que quelque chose de mal s’était passé
pour que Pãvãluţ disparaisse
plus tard j’ai appris
qu'il a été arrêté
parce qu'il avait caché son tracteur et sa batteuse
dans une meule de chaume
et ne les a pas déclaré pour la collectivisation

dans la vie du jeu
comme au théâtre
chacun avec son rôle

au café
Alexis a sorti le perroquet de sa cage
et l’a laissé libre
en compagnie de mes chiottes
Julia se souvient
„j’ai rêvé que tu était prof d’anglais
et parfois tu enseigné à des enfants d’une école publique
j’étais présente à un de tes cours
et enchantée de la façon dont tu leur parlais
quand j’ai entendu le réveille-matin j’essayais retourner dans le rêve
pour attraper au moins encore un mot”
Alexis a commencé à rire

le temps des trois Rois mages
les cormorans restent sur les pointes
pareil aux ballerines dans le lac des cygnes
les ailes étendues au soleil
comme une crucifixion en lumière






Constanţa, vendredi, le 4 janvier 2013
(du blanc de la neige n’est plus que de scorie / la muraille blanche a verdi de lierre)

d’après secretul unui vecin atins de-o patimă / (cu aripile întinse la soare), de Ioan-Mircea Popovici

*Criş – rivière à l’ouest de la Roumanie

.  |










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .