agonia
francais

v3
 

Agonia.Net | Règles | Mission Contact | Inscris-toi
poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
armana Poezii, Poezie deutsch Poezii, Poezie english Poezii, Poezie espanol Poezii, Poezie francais Poezii, Poezie italiano Poezii, Poezie japanese Poezii, Poezie portugues Poezii, Poezie romana Poezii, Poezie russkaia Poezii, Poezie

Article Communautés Concours Essai Multimédia Personnelles Poèmes Presse Prose _QUOTE Scénario Spécial

Poezii Romnesti - Romanian Poetry

poezii


 

Textes du même auteur


Traductions de ce texte
0

 Les commentaires des membres


print e-mail
Visualisations: 7009 .



Haïku et sport
article [ Presse ]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
par [Mioriþa Alba ]

2009-10-31  |     | 



À la maison d'édition Vents d'Ouest est paru Adrénaline, un collectif de haïkus, sous la direction d’André Duhaime et Hélène Leclerc.


Dans la Préface on peut lire:

"Au XVe siècle, les poètes japonais Sokan et Moritake ont affirmé l’autonomie du poème court, puis, au siècle suivant, le poète Bashô a donné au hokku ses grandes qualités poétiques. Au XIXe siècle, le poète Shiki, influencé par la peinture et philosophie de l’Occident, créant ainsi un pont entre l’Orient et l’Occident, a modernisé le style et les thèmes de ce tercet qui s’appelle maintenant le haïku. Le haïku est un poème bref qui s’inspire du monde dans lequel vit le poète. Il fait état d’un instant particulier, un peu comme un signet posé dans la grande livre du temps qui passe. Avec précision, il marque le détail. Écrit en trois lignes, il est, et avec raison, le plus court poème du monde.

Délaissant la nature telle qu’elle apparaît au fil des saisons, plusieurs trouvent leur inspiration dans leur vie familiale immédiate, leurs activités professionnelles, sociales, culturelles ou encore dans leurs loisirs. Les poètes s’ouvrent à la vie contemporaine, à l’actualité, aux thèmes qui les touchent aujourd’hui. Pixels, le premier recueil de cette collection, abordait le thème des nouvelles technologies; Adrénaline est un recueil de haïkus sur le sport !

Comme l’athlète, le haïkiste doit faire preuve de précision et d’intensité. L’apparente simplicité des mots du poète est trompeuse et elle peut se comparer à l’apparente aisance dont semblent faire preuve les athlètes dans des mouvements qu’ils ont répétés des milliers de fois. Tout semble si simple… et pourtant ! La pratique du haïku est un sport exigeant, mais elle aiguise les sens et nous amène à être attentifs à soi et à ce qui nous entoure; elle apprend également à se questionner sur la justesse des mots et sur leur potentiel évocateur.

Entrer dans réalité, faire un arrêt sur l’une des milliers de secondes qui se suivent. S’arrêter, voir ce qu’il y a autour, se voir avec ce ballon ou cette balle, ce bâton ou cette raquette, cette rame ou ce guidon… Et l’écrire, quelques mots seulement.

Ski, hockey, tennis, jogging, natation, soccer… Si, de prime abord, le sport a pu ne pas être perçu comme poétique, il s’est révélé une source véritable d’inspiration, ce que vous constaterez en lisant le présent recueil.

Nous croyons qu’un haïku peut toucher de personnes qui vivent les mêmes efforts et les mêmes émotions, les mêmes succès et les mêmes… courbatures ! Les mots du poète se prolongent dans les souvenirs du lecteur et peut-être même que les souvenirs du lecteur naîtront des mots du poète."


André Duhaime et Hélène Leclerc

*

Quelques exemples de haïkus:

à la Cage aux Sports
huit super écrans et popcorn
pour les vrais fans

(André Duhaime)

panini au jambon et fromage
le choix d’Annie Martin
volley-ball de plage (JO 2004)

(André Duhaime)

maurice richard... 9
wayne gretzky... 99
haiku... 999@hotmail.com

(André Duhaime)

„La ligne brisée”
parler d’acteurs et de boxe
et du cancer d’une mère

(André Duhaime)

hokey sur la rue
un motton de glace et jouent
des garçons en bottes

(André Duhaime)

pendant que joues rougies
les enfants patient
les papas jasent

(André Duhaime)

père et fil
côte à côte sur le divan
pour le match de basket

(Hélène Leclerc)

l’enfant parti
oublié sur le comptoir
son linge d’édu

(Hélène Leclerc)

au sous-sol
l’exercices neuf accumule
la poussière

(Hélène Leclerc)

rangée au grenier
une raquette de tennis
sans filet

(Hélène Leclerc)

soirée d’automne
l’enfant avec son gros cartable
de cartes de hockey

(Hélène Leclerc)

samedi après midi
dans l’air frais de l’aréna
une odeur de frites

(Hélène Leclerc)

en pantoufles
il mime le but de Kovalev
au ralenti

(Hélène Leclerc)

traces dans la neige
la ligne sinueuse
d’une bicyclette

(Hélène Leclerc)

leçon de ski alpin
à toute vitesse aboutir
dans le sous bois

(Hélène Leclerc)

une goutte de sueur
tombe sur le tatami -
dehors il pleut

(Mircea Teculescu)

Après-midi –
dans le jardin fleuri
il fait du tai-chi

(Maria Tirenescu)

....

Mon choix est subjectif. Mais le livre est intéressant. Et très joli.





.  | index










 
poezii poezii poezii poezii poezii poezii
poezii
poezii La maison de la litérature poezii
poezii
poezii  Recherche  Agonia.Net  

La reproduction de tout text appartenant au portal sans notre permission est strictement interdite.
Copyright 1999-2003. Agonia.Net

E-mail | Politique de publication et confidetialité

Top Site-uri Cultura - Join the Cultural Topsites! .