Les commentaires des membres:

+ Alindoria
Ottilia Ardeleanu
[04.Aug.13 10:15]
est un très beau nom, c’est le pays du désir mêlé de nostalgie, c’est, voilà, „un pays où la mer n’est pas seule“, où l’herbe „prend la forme de nos corps éphémères“, où on trouve „la solitude d’un son“. J’ai survolé, moi-même, ces territoires poétiques qui appartiennent au poète roumain, George Paşa, et j’ai été extrêmement surprise par le lyrisme pur et original. Tu as fait du bon travail, ici, Maria, je laisse une étoile pour tous les deux.

 =  Ottilia,
Maria Gheorghe
[05.Aug.13 02:39]
Merci pour ta lecture.
Ici il n’y a qu’un bref survol à la vitesse du verbe...
C’est vraiment plaisant de traduire la poésie de George Paşa... les mots se transforment vite en notes musicales et, ainsi, on arrive vite, sans se rendre compte, sur la portée des Chansons d’Alindoria.

Bon été... poétique,
Maria




Les commentaires anonymes ne sont pas permis!
Pour écrire des commentaires
tu dois posséder un compte et t’y IDENTIFIER!


Retour !